Première ligne 100% Mercedes ce dimanche à Budapest après une séance de qualifications chamboulée par la pluie. Les flèches d’argent, en retrait depuis le début du week-end, vont-elles pouvoir résister au retour des Ferrari ?

C’est sous un soleil radieux que le départ est donné ! Les deux pilotes Mercedes conservent leur position devant Raikkonen et Vettel. L’Allemand prend le meilleur sur son coéquipier au second virage en lui faisant l’extérieur.

Derrière, moins bon départ de Sainz qui voit passer Verstappen et Gasly. De son côté, Vandoorne réalise un très bon départ et pointe déjà en 13ème position après quelques virages. En queue de peloton, Ericsson vient taper violemment la roue avant gauche de Daniel Ricciardo, apparemment sans conséquences si ce n’est que l’Australien rétrograde en 16ème position.

Après seulement 1 tour, Charles Leclerc doit déjà ranger sa Sauber sur le bas côté. Un souci mécanique est à l’origine de l’abandon.

Ricciardo est en forme et attaque notre compatriote dès le 5ème tour. Le pilote McLaren résiste mais ne pourra rien faire contre la performance de la RedBull.

Nouveau coup dur pour Verstappen qui gare sa monoplace après seulement 6 tours. Le Néerlandais est furieux, encore  un abandon dû à un souci de puissance de son groupe propulseur. La Virtual Safety Car est déployée.

Belle passe d’armes entre Alonso et Ricciardo pour la 11ème place. L’Australien nous gratifie d’un dépassement chirurgical dont il a le secret et poursuit sa remontée.

Au 10ème tour, Hamilton compte déjà près de 4 secondes sur Bottas. Raikkonen apprend à la radio que le team a oublié de connecter sa boisson. Le Finlandais ne va pas pouvoir s’hydrater pendant les 70 tours du Grand Prix, pas idéal sous cette chaleur !

Ricciardo poursuit sa remontée. Après 13 tours, il est déjà 9ème après avoir dépassé Grsojean et Hulkenberg de façon chirurgicale.

Au 15ème tour, Raikkonen réalise son premier changement de pneus, suivi de Bottas au tour suivant. Pendant ce temps, Hamilton enchaîne les meilleurs tours.

Au 22ème tour, Hamilton mène devant Vettel et Bottas. Kimi Raikkonen vient en 4ème position après avoir pris le meilleur sur Gasly. Ricciardo complète le top 6.

Hulkenberg vient changer ses gommes au 24ème tour, suivi par Hartley. Le leader vient chausser des pneus tendres pour, a priori, aller au terme de ce Grand Prix.  Il repart derrière Vettel.

AU 33ème tour, Haas rencontre un souci pendant le pit stop de Magnussen. Le Danois perd quelques secondes. Gasly rentre également.

En tête, Vettel tente de creuser le gap tandis que Raikkonen revient fort sur Bottas. Le Finlandais de Ferrari rentre finalement au 39ème tour pour chausser de nouvelles gommes, suivi de Vettel. L’Allemand ressort derrière Bottas suite à une perte de temps pendant le pit stop.

Trahi par sa mécanique, Stoffel Vandoorne doit abandonner alors qu’il occupe une solide 9ème place. On se réjouira néanmoins d’avoir vu un Stoffel combatif et performant !

Vettel tente de passer Bottas au 65ème tour, le Filandais ayant des pneus vieux de 50 tours se défend tant bien que mal. Le pilote Ferrari trouve l’ouverture au virage 3 mais se fait percuter par Bottas qui endommage son aileron avant par la même occasion. Le coéquipier de Hamilton gère sa fin de course comme il peut mais se fait passer par Raikkonen et Ricciardo, avec lequel il a un a un accrochage ‘discutable’.

Lewis Hamilton remporte une victoire méritée devant Sebastian Vettel et Kimi Räikkönen. Daniel Ricciardo prend la 4ème place après une superbe remontée. Il devance Valtteri Bottas qui a souffert de sa stratégie pneumatique !

Pierre Gasly prend une superbe 6ème place. Le pilote Toro Rosso devance Kevin Magnussen et Fernando Alonso. Carlos Sainz et Romain Grosjean complète le top 10.

Hamilton compte maintenant 24 points d’avance sur Vettel au championnat !

Bonne trêve estivale à tous !