Suite à l'apparition d'un problème informatique dans les chaines de montage du Subaru Ascent, le constructeur a dû prendre la décision de détruire 293 véhicules neufs.

Dans une implantation américaine de Subaru qui produit le Ascent, un SUV spécifiquement développé pour le marché américain, un bug informatique est à l’origine de la destruction de 293 véhicules neufs, dont certains sont déjà en circulation.

En effet, les robots en charge des soudures au niveau du montant B du SUV ont été victimes d’un bug de programmation. Résultat : certaines soudures n’ont pas été réalisées. Le problème est, qu’en cas d’accident, cette fragilisation pourrait avoir des conséquences désastreuses pour les occupants du véhicule.

Les modèles concernés ont été produits dans le courant du mois de juillet 2018. Sur 293 véhicules qui devront être détruits, 9 ont été livrés. Le constructeur a donc dû rappeler ces quelques véhicules afin de les remplacer.

Le rapport est visible ici.