Alors que le propriétaire d'une Audi A3 g-tron, roulant à la fois à l'essence et au gaz naturel, faisait le plein de ses bonbonnes, une explosion est survenue.

Les faits remontent à plusieurs semaines. En pleine réalisation du plein de bonbonnes de gaz naturel, équipant l’Audi A3 g-tron, une explosion est survenue, pour des raisons toujours assez floues.

Malheureusement, lors de l’explosion, le conducteur a été sérieusement blessé. Il suffit de voir l’état de la compacte pour se faire une idée de la violence de l’explosion. Faudrait-il donc remettre en question l’utilisation du gaz naturel dans les voitures ?

Pas vraiment. Si cet incident fait beaucoup parler de lui en Allemagne, il reste un cas isolé, comme pour les explosions de véhicules conventionnels. De plus, d’après les premières informations, le véhicule aurait subi récemment un accident relativement sérieux. Une mauvaise réparation pourrait donc être à l’origine d’une fragilisation d’organes liés aux bonbonnes de CNG.

Depuis quelques années, Audi, et par extension le groupe Volkswagen, a vendu énormément de véhicules roulant à l’aide de cette technologie. De ce fait, une enquête approfondie a été lancée directement après l’accident, de façon à pouvoir éviter un tel cas dans le futur.