Litchfield Motors, un préparateur britannique, a déjà réalisé pas mal de modifications sur la nouvelle Toyota Supra, nous montrant par la même occasion que le moteur BMW qui l'équipe est plein de potentiel.

Il y a quelques semaines, nous évoquions le fait que de nombreuses Toyota Supra de dernière génération bénéficient de bien plus de puissance qu’annoncé. En effet, après un passage au banc de puissance chez Litchfield Motors, le coupé développait, dans son état d’origine, une puissance de 381 chevaux pour 529 Nm de couple, contre 340 équidés d’origine.

Le moteur B58, originaire de chez BMW, bénéficie en effet d’un très grand potentiel de préparation. De ce fait, sans avoir à forcer, le préparateur n’a eu aucun mal à le pousser à 425 chevaux, à l’aide d’une simple cartographie.

Toutefois, le préparateur travaille actuellement avec Akrapovic pour offrir encore plus de puissance et une sonorité plus mélodieuse. On peut toutefois imaginer que des kits de préparation (turbo, refroidissement, …) viendront encore améliorer le potentiel. Litchfield a également travaillé sur le châssis, en installant des nouvelles suspensions signées KW et Bilstein.