Coup dur pour Audi, qui vient d'annoncer une nouvelle campagne de rappels pour 170.000 véhicules équipés de capteurs d'airbargs défectueux.

Après le lancement d’une campagne concernant le Q5, Audi doit faire face à une nouvelle campagne de rappels, concernant cette fois-ci plus de 170.000 exemplaires de A4, S4, A5 et S5, toutes produites entre 2016 et 2018.

Le constructeur aux quatre anneaux a en effet décelé un défaut au niveau des capteurs d’airbarg du côté passager. Il s’agirait d’une pièce pouvant s’oxyder, empêchant ainsi le déclenchement de l’airbag en cas de besoin.

Rien qu’aux Etats-Unis, où le National Highway Traffic Safety Administration a confirmé le rappel, 170.000 véhicules sont concernés. Etant donné que tous ces modèles sortent de la même usine, des rappels seront également à prévoir partout dans le monde.

Les clients seront contactés par la marque d’ici septembre 2019, afin de pouvoir mettre à jour le logiciel dans un centre agréé. La pièce ne sera quant-à-elle pas remplacée.