Audi vient de lancer son nouveau modèle e-tron, et, contre toute attente, il ne s'agit pas d'une voiture, mais d'une trottinette.

Alors que de nombreuses entreprises proposent désormais des trottinettes en location dans les grandes villes, Audi a présenté son e-tron Scooter, à cheval entre une trottinette et skate-board.

Pouvant être transporté en voiture, en bus ou dans le train, l’e-tron Scooter ne pèse que 12 kg. Il peut être replié et rangé à l’arrière d’une voiture ou tiré à la main comme un trolley. Par ailleurs, l’e-tron Scooter se distingue par la façon dont il se contrôle, un peu comme un surfeur sur les vagues. Le conducteur conserve une main libre, peut regarder partout autour de lui et faire des signes de la main. La production et La commercialisation sont programmées pour fin 2020.

La poignée directionnelle assure la stabilité et abrite la batterie, les équipements électroniques et un écran indiquant le niveau de la batterie. Les utilisateurs accélèrent et freinent d’un mouvement du poignet. L’autonomie de 20 kilomètres est obtenue grâce à la récupération énergétique. Lorsque l’e-tron Scooter décélère, l’énergie cinétique est récupérée. Le frein à pied hydraulique garantit une sécurité renforcée.

Fin 2020, les clients particuliers pourront acquérir l’Audi e-tron Scooter pour environ 2 000 euros. Il pourra également être utilisé dans le cadre de flottes destinées à certains groupes d’utilisateurs spécifiques, comme les résidents de quartiers urbains contemporains. L’e-tron Scooter pourrait aussi être proposé en option aux acheteurs d’un modèle Audi e-tron. Par ailleurs, l’e-tron Scooter pourrait être rechargé dans le coffre du véhicule à l’aide d’une prise dédiée. Les utilisateurs de l’Audi e-tron Scooter peuvent aisément parcourir avec cette solution de mobilité les dernières centaines de mètres de leur parcours, par exemple pour aller du parking ou de la borne de recharge jusqu’à leur destination finale, à la vitesse maximale de 20 km/h.