D'ici deux à trois ans, Ferrari présentera son tout premier SUV. Michel Leiters, le responsable technique de la marque, a dévoilé quelques détails le concernant, à nos confrères d'Autocar.

De nombreux constructeurs de voitures sportives se sont déjà lancés dans le segment des SUV, afin de booster leurs ventes. Dans les années à venir, Ferrari en fera de même, en présentant son premier SUV, le Purosangue.

A l’instar de constructeurs tels que Lamborghini ou Porsche, Ferrari ne peut pas se reposer sur une plateforme existante, empruntée à un constructeur généraliste. De ce fait, dans le clan italien, le développement de ce SUV représente un sérieux défi. « Je suis convaincu par cette voiture et par le concept technique. » a déclaré Michel Leiters, le directeur technique de Ferrari. « Notre concept est d’un côté un vrai SUV, qui convaincra les adeptes des SUV de l’acheter, et de l’autre, un concept considérablement différent de ce qui se fait sur le marché. Le défi est d’ouvrir un nouveau segment pour Ferrari. Nous avons toujours un positionnement très pointu. Cela aide à développer des voitures très spécifiques et de décider facilement de certains choix à faire. Les choix sont très différents pour nous ici. Nous aurons des défis d’ingénierie entièrement nouveaux »

Le principal défi pour le cheval cabré sera de parvenir à allier le confort d’un SUV avec le caractère ultra-sportif typique des autres modèles.

Le directeur technique s’est ensuite autorisé à dévoiler quelques orientations concernant les motorisations envisagées pour le Purosangue. D’après lui, nous devrions pouvoir nous attendre un système hybride récupéré de la SF90 Stradale, sans pour autant utiliser son V8. Des V6 et V12 sont également rentrés dans l’équation.

Ce premier SUV Ferrari devrait être présenté à l’horizon de l’année 2022.