Dans son état d'origine, la Nissan GT-R n'est pas la supercar la plus "sonore" dans les bas régimes. Pour cette raison, ce propriétaire du modèle a décidé d'y remédier, en lui installant une ligne d'échappement Armytrix.

La Nissan GT-R est déjà en mesure de faire tourner des têtes dans son état d’origine. Imaginez donc le résultat en lui installant une ligne d’échappement Armytrix et un mode « pop and bangs ».

C’est ce que ce propriétaire de GT-R R35 a décidé de réaliser, en faisant une « petite » préparation, transformant complètement le coupé.

D’origine, la Nissan GT-R est animée par un V6 biturbo 3,8l, développant une généreuse puissance de 570 chevaux pour 637 Nm de couple. Grâce à une excellente boîte robotisée et à une transmission intégrale très efficace, elle est ainsi en mesure d’expédier un 0 à 100 km/h en 2,8 secondes. De quoi ridiculiser la plupart des supercars en circulation à l’heure actuelle !