SEAT

Seat rejoint un programme européen de génération de biométhane à partir de déchets

BLOQUEUR DE PUBLICITE

Notre site tire ses uniques revenus de la publicité. En bloquant ces dernières, affichées pour ne pas gêner votre expérience, vous nous empêchez de développer notre entreprise. Nous vous serions reconnaissants de bien vouloir désactiver votre bloqueur pour notre site.
Jusqu'en 2023, Seat participera au projet européen Life Landfill Biofuel. Il s'agit d'un programme visant à générer du biométhane à vocation automobile, sur base de déchets récupérés dans les décharges communales.

Récemment approuvé par la Commission européenne, le projet Life Landfill Biofuel sera épaulé jusqu’en 2023 par Seat. Le projet a pour objectif de créer une nouvelle source pour la création de carburant à vocation automobile.

Ce projet sera mis en œuvre conjointement avec d’autres partenaires au cours des quatre prochaines années et bénéficiera d’un budget total de 4,3 millions d’euros, financé à 55 % par la Commission européenne.

L’Union européenne a l’intention de limiter à 10 % la quantité de déchets communaux qui peuvent être déversés dans les décharges d’ici 2035. Par conséquent, la conversion de déchets en biocarburant pour les véhicules est l’une des solutions à ce défi environnemental. D’autres organismes participent également à ce nouveau projet, dont FCC, IVECO, l’Université de Grenade, la Fondation CARTIF, SYSADVANCE et Gasnam. De plus, SEAT a également mis en place un projet similaire avec Aqualia pour transformer les eaux usées en biocarburant.

S'abonner
Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer