Jusqu'en 2023, Seat participera au projet européen Life Landfill Biofuel. Il s'agit d'un programme visant à générer du biométhane à vocation automobile, sur base de déchets récupérés dans les décharges communales.

Récemment approuvé par la Commission européenne, le projet Life Landfill Biofuel sera épaulé jusqu’en 2023 par Seat. Le projet a pour objectif de créer une nouvelle source pour la création de carburant à vocation automobile.

Ce projet sera mis en œuvre conjointement avec d’autres partenaires au cours des quatre prochaines années et bénéficiera d’un budget total de 4,3 millions d’euros, financé à 55 % par la Commission européenne.

L’Union européenne a l’intention de limiter à 10 % la quantité de déchets communaux qui peuvent être déversés dans les décharges d’ici 2035. Par conséquent, la conversion de déchets en biocarburant pour les véhicules est l’une des solutions à ce défi environnemental. D’autres organismes participent également à ce nouveau projet, dont FCC, IVECO, l’Université de Grenade, la Fondation CARTIF, SYSADVANCE et Gasnam. De plus, SEAT a également mis en place un projet similaire avec Aqualia pour transformer les eaux usées en biocarburant.