S'abonner
Après avoir honoré la première salve de pré-commandes et de commandes de la nouvelle A110, Alpine va diviser par deux la production de la berlinette, à compter de janvier 2020.

Alors que la nouvelle Alpine A110 peut déjà se targuer de s’être mieux vendue en deux ans que la précédente version, produite entre 1962 et 1977, l’usine de Dieppe va très prochainement diviser par deux son rythme de production, suite à un ralentissement des commandes.

Si le carnet de pré-commandes s’est rapidement rempli, et que les nouvelles versions de la Berlinette ont permis de tenir un rythme de 15 véhicules assemblés par jour, la direction a décidé de réduire ce chiffre à 7, à compter du mois de janvier 2020. Dans le même temps, les dirigeants assurent que les 400 emplois consacrés à la construction de la A110 seront maintenus.

Toutefois, le ralentissement de production supprimera un certain nombre de postes occupés par des intérimaires. En se fiant aux chiffres obtenus par Actu.fr, l’usine, comptant actuellement environ 130 intérimaires, pourrait d’ici peu en remercier environ 110. En parallèle, le personnel interne pourra choisir de travailler périodiquement dans d’autres usines, lors de périodes creuses.