S'abonner
Dans le sillage du nouvel e-tron Quatro, le premier modèle 100% électrique Audi reçoit déjà quelques améliorations, visant principalement à améliorer son autonomie.

Audi profite du récent lancement du e-tron Sportback pour présenter un petit face-lift pour le modèle original, lancé plus tôt cette année. En plus de se doter d’un nouveau pack Sport S Line, rendant son look plus dynamique, notamment grâce à des boucliers revus et à de nouvelles jantes, Audi a amélioré sensiblement l’autonomie des batteries.

Autonomie en hausse de 25 kilomètres

En se fiant aux normes WLTP, le SUV pourra atteindre jusqu’à 436 kilomètres d’autonomie. Ce qui représente une autonomie d’environ 25 kilomètres en comparaison à la première version du modèle.

Nouvelle gestion de la transmission

Grâce à un nouveau type de frein de roue, les ingénieurs de développement sont parvenus à réduire encore le « couple de freinage résiduel », c’est-à-dire les pertes dues à la proximité entre les étriers et les disques de frein. Le groupe propulseur a également vu son efficience énergétique se renforcer. Dans des conditions normales, la propulsion est assurée par le moteur logé sur l’essieu arrière. Désormais, grâce à diverses évolutions, le moteur électrique avant est quasiment entièrement découplé de la transmission et déconnecté de l’alimentation électrique. Les deux moteurs n’œuvrent de concert que lorsque le conducteur réclame une puissance plus élevée.

SUGGESTION :  Audi fête les 25 ans de la branche RS avec une version spéciale pour les TT RS, RS 4, RS 6, ...

Prix inchangé

La batterie de l’Audi e-tron 55 quattro affiche une capacité totale de 95 kWh, permettant à l’utilisateur de bénéficier d’une puissance nette de 86,5 kWh. Tous les nouveaux modèles produits disposeront de cette évolution technique. Démarrant à 83 500 euros, le prix de l’Audi e-tron 55 quattro ne change pas.