Porsche

Les Porsche 718 Cayman & Boxster GTS renouent avec le flat-six atmo !

Jour de fête pour les amoureux de Porsche ! Les 718 Cayman et Boxster GTS renouent avec le six cylindres atmosphérique, pour notre plus grand plaisir.

Comme nous l’évoquions il y a quelques jours, Porsche testait encore récemment une nouvelle variante des 718 Cayman et Boxster GTS, munie du même flat-six 4.0l que celui des versions Spyder et GTS. Aujourd’hui, les deux modèles, dans leur variante GTS, reçoivent officiellement le moteur, sous forme d’une nouvelle variante nommée « GTS 4.0 ». Cette appellation spécifique confirme également le maintien du flat-4 2,5l en guise de version plus abordable.

En plus d’être proposé avec une boîte mécanique, le bloc moteur des versions GTS 4.0l n’a pas grand chose à envier aux versions sportives GT4 et Boxster, avec une puissance fixée à 394 chevaux, pour 418 Nm de couple. De quoi leur permettre d’abattre le 0 à 100 km/h en 4,3 secondes.

Bien entendu, cette variante GTS apporte son lot d’équipement standard. A commencer par le pack sport design, permettant au véhicule de profiter de boucliers plus agressifs. Dans le même temps, l’échappement sport actif est équipé de série. Ce dernier permet de contrôler la sonorité émise en fonction du mode de conduite sélectionné par le conducteur. Rappelons au passage que ce moteur est équipé d’un système de gestion intelligente des cylindres, qui permet de faire tourner le bloc sur trois cylindres en conduite calme.

Pour une conduite plus sportive, Porsche fournit également la suspension pilotée, aux réglages complètement adaptés à la motorisation. En l’occurence, le châssis est rabaissé de 20 mm en comparaison à celui d’une version standard. Le système de freinage a également été adapté en conséquence, de manière à garantir de l’endurance. Les disques avant passent ainsi d’un diamètre de 330mm à 350mm. Les amateurs de piste peuvent bien entendu opter pour un système de freinage carbone/céramique.

L’intérieur, version GTS oblige, est parsemé d’Alcantara et de fibre de carbone, que l’on retrouve sur la console centrale et dans les inserts de la planche de bord. L’Alcantara recouvre quant à lui le volant, les intérieurs de portières, le ciel de toit et une partie de la commande du levier de vitesses. Bien entendu, la configuration intérieure reste configurable à la carte, à condition d’être prêt à ouvrir le chéquier.

L’arrivée du modèle est prévue sur nos routes pour les mois à venir.

S'abonner
Bouton retour en haut de la page