Audi

Nouveau modèle / Audi

Audi présente la quatrième génération de son A3

Audi vient de présenter via un live streaming la quatrième génération de son A3, qui mise sur un look dynamique et sur une connectivité accrue.

Audi vient de présenter la nouvelle génération de son A3, qui lui permettra de se remettre dans la course face à ses concurrentes.

Sans évoluer drastiquement en comparaison au modèle précédent, la nouvelle A3 se différencie par des codes hérités des modèles plus récents de la marque aux anneaux. Nous reconnaissons par exemple les feux arrière, plus anguleux, ainsi que le bouclier avant, nettement plus agressif qu’auparavant. La compacte affiche une longueur de 4,34 mètres et une largeur de 1,82 m sans les rétroviseurs, étant donc à peine trois centimètres plus large que le modèle précédent. Les occupants en profitent directement puisqu’ils bénéficient d’un espace aux coudes supérieur à l’avant comme à l’arrière, et d’un espace aux épaules renforcé à l’arrière. Sans l’antenne de toit, la nouvelle A3 Sportback affiche une hauteur de 1,43 mètre, une valeur identique à la troisième génération. D’une longueur de 2,64 m, l’empattement est également similaire. Par contre, le siège conducteur est désormais implanté légèrement plus bas.

Les objets plus volumineux peuvent être idéalement rangés dans le compartiment à bagages, qui a une capacité comprise entre 380 et 1 200 litres.

Le poste de conduite est entièrement dédié au conducteur. Reprenant des éléments familiers des modèles plus volumineux de la marque, il intègre de série un écran tactile de 10,1 pouces. Celui-ci permet d’accéder aux réglages multimédias, à la navigation et aux nombreux services de connectivité. Lorsque le conducteur sélectionne une fonction, le système génère un signal acoustique. L’affichage central est intégré dans le tableau de bord. Cette console est légèrement tournée vers le conducteur, à l’instar de la nouvelle unité de contrôle de la climatisation située juste en dessous.

L’A3 s’équipe également d’un nouveau cockpit virtuel, désormais proposé de série sur toutes les versions. Il repose pour sa part sur un écran de 10,25 pouces. Via la liste des options, il également possible d’opter pour un « Virtual Cockpit Plus », affichant de nombreuses informations supplémentaires, cette fois sur un écran de 12,3 pouces.

En Europe, la compacte sera déclinée au lancement en trois motorisations : un 1.5 TFSI de 110 kW (150 ch) et un 2.0 TDI développant au choix 85 kW (116 ch) ou 110 kW (150 ch). Rapidement après le début de la commercialisation suivront un 3 cylindres 1.0 TFSI de 81 kW (110 ch) et une deuxième variante du 1.5 TFSI dotée d’une hybridation légère (MHEV). Des variantes S et RS restent bien entendu au programme.

Ces différentes motorisations pourront s’associer à une boîte manuelle à six rapports ou à une boîte S Tronic à sept rapports. Dans les mois suivant le lancement sur le marché, Audi développera graduellement son offre en introduisant de nouvelles motorisations TDI et TFSI, dont certaines associées à une transmission quattro, ainsi qu’une motorisation hybride rechargeable déclinée en deux niveaux de puissance, et une variante à motorisation CNG.

La nouvelle A3 sera proposée sur le marché belge dans le courant du mois de mars. Les premiers exemplaires seront livrés à la clientèle début mai. L’A3 Sportback 35 TFSI sera proposée au prix de 28 500 euros en Belgique. Le modèle d’entrée de gamme en diesel, la 30 TDI, est disponible à partir de 27 850 euros. Le modèle de base, la 30 TFSI débute à 26 100 euros.

S'abonner
Bouton retour en haut de la page