Audi

Nouveau modèle / Audi

Audi dévoile la nouvelle A3 Berline

En marge de la réouverture de certaines de ses usines, Audi nous présente aujourd'hui la deuxième génération de son A3 Berline.

Audi n’a pas perdu de temps, en dévoilant quelques semaines après l’A3 Sportback, la nouvelle A3 Berline. N’en étant qu’à sa deuxième génération sous cette forme, l’A3 berline a rapidement pu se faire une place de choix sur le segment des berlines compactes.

Afin d’asseoir la position de son modèle sur le marché, Audi a profité de cette nouvelle génération pour lui offrir un design repensé, une foule de technologies, ainsi que des mensurations plus élevées.

Plus longue de 15 centimètres que la version Sportback, elle s’affiche sous une forme bien plus luxueuse, et proche de l’A4. Par rapport à la version précédente, elle gagne 4 cm en longueur pour atteindre 4,50 m, avec un empattement identique. En largeur, elle grandit de 2 cm et passe à 1,82 m, tandis qu’elle prend 1 cm en hauteur (1,43 m). Ces proportions revues à la hausse ont permis d’augmenter la garde au toit (de deux bons centimètres à l’avant grâce à la position plus basse du siège conducteur) et la largeur aux coudes. Avec 425 litres, le coffre dispose de la même capacité que la version précédente.

A son bord, nous retrouvons une architecture similaire à l’A3 présentée en début d’année. La planche de bord, entièrement repensée, adopte un nouvel écran tactile totalement intégré, ainsi qu’un cockpit virtuel.

L'intérieur de la future Audi A6 circule sur internet

Pour son lancement, et en attendant l’arrivée des versions S et RS, l’A3 berline se contente de deux moteurs essence et d’un bloc diesel. L’offre débute donc avec un bloc à trois cylindres essence de 1,0l de cylindrée, délivrant 110 chevaux. Ce dernier peut être couplé à une boîte de vitesses mécanique ou à une boîte S Tronic à sept rapports. Vient ensuite la version 1,5l, disposant pour sa part de 150 chevaux. Dans les deux cas, en optant pour la boîte à double embrayage, le moteur se dote d’une micro-hybridation, permettant de réduire ses émissions polluantes, tout en augmentant légèrement son couple lors des accélérations.

Du côté du diesel, l’offre s’axe sur un 2.0l TDI disposant de 150 chevaux. Comme pour les variantes essence, le choix est laissé au conducteur d’opter pour une boîte classique  ou pour la S Tronic. Audi annonce d’ores et déjà l’arrivée d’une version 2.0l de 116 chevaux.

En Belgique, il faudra débourser au minimum 27.200€ pour s’offrir le modèle. Les premières livraisons sont prévues pour cet été.

S'abonner
Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer