Bugatti

Le Bolide Bugatti : Un rapport poids/puissance de 0,67 kg / cv !

Bugatti frappe très fort aujourd'hui, en présentant sa nouvelle hypercar entièrement dédiée à la piste. Elle annonce un argument de poids : un rapport poids/puissance de 0,67 kg/cv.

Il y a quelques jours, Bugatti teasait l’arrivée d’un nouveau modèle, en annonçant le chiffre « 0,67 ». Aujourd’hui, celui-ci prend tout son sens. Il n’est autre que le rapport poids/puissance du modèle. En effet, cette nouvelle hypercar, baptisée Le Bolide, embarque un W16 de 8l, développant une puissance folle de 1850 chevaux, pour un couple de 1850 Nm. A contrario de certaines concurrentes, Le Bolide ne fait pas appel à la moindre électrification.

En plus du fait que le bloc supporte 350 chevaux de plus que sur une « simple » Chiron, le Bolide se montre plus léger de 635 kg que cette dernière, avec un poids à vide de 1240 kg. Côté performances, la pistarde annonce une vitesse de pointe de 527,4 km/h. Tellement rapide que le 0 à 100 km/h n’est même pas évoqué. Nous savons toutefois que les 400 km/h sont atteints en seulement 12,08 secondes, et que la barre des 500 km/h est franchie en 20,16 secondes. Enfin, le 0-500-0 km/h est bouclé en 33,62 secondes, rien que ça ! A titre d’exemple, un tour du tracé des 24 heures du Mans ne demande que 3:07:1 minutes. Bref, de quoi mettre mal à l’aise les ingénieurs de Toyota avec la LMP1 de 2017, qui bouclait le tour le plus rapide de l’histoire de l’évènement en 3:14:8 minutes.

L’élégance propre aux modèles de série de Bugatti est ici mise de côté, de manière à fournir un profil aérodynamique parfait à l’hypercar. Parmi les innovations propres au modèle, nous notons l’utilisation d’une enveloppe extérieure, capable de se déformer au gré des contraintes générées par la prise de vitesse. Cela peut se traduire par une réduction de la trainée allant jusqu’à 10%. Naturellement, la fibre de carbone est utilisée dès que possible pour réduire au maximum le poids de l’engin. Finalement, le seul élément stylistique est visible de l’arrière; les feux, en forme de X.

A son bord, le cockpit est très épuré et marie de la fibre de carbone à de l’Alcantara. Un second siège est aussi proposé pour faire partager les sensations fortes que doivent procurer ce véritable missile.

Actuellement, nous ne savons pas si Bugatti utilisera son Bolide pour contenter quelques riches clients, ou pour s’engager dans la catégorie Hypercar du championnat du monde d’endurance. Wait and see !

S'abonner
Bouton retour en haut de la page