SEAT

Technologie / SEAT

On envisage d’utiliser des balles de riz chez Seat pour fabriquer certaines pièces

Chez Seat, les idées se bousculent pour tenter d'utiliser au maximum des produits recyclés. Aujourd'hui, le fabriquant lance des recherches quant à l'utilisation de balles de riz dans la conception de certaines pièces.

Selon une étude menée par Seat, 700 millions de tonnes de riz sont produites chaque années. Sur celles-ci, 140 millions de tonnes de balles de riz sont jetées ou brûlées. Le fabricant espagnol travaille actuellement sur une méthode qui permettra de récupérer ce dérivé du riz, de manière à le mélanger à d’autres compositions thermoplastiques pouvant être ensuite moulées.

En plus de diminuer la quantité de plastique utilisée pour ses voitures, cela devrait permettre au composé d’être plus léger que les matériaux utilisés actuellement. Les essais consistent à modéliser certaines parties de la voiture, telles que le hayon arrière, le double plancher de chargement du coffre ou le ciel de toit, avec des balles de riz mélangées à des polyuréthanes et des polypropylènes. À première vue, elles ne diffèrent en rien de celles réalisées au moyen de technologies conventionnelles, mais elles pèsent beaucoup moins lourd.

S'abonner
Bouton retour en haut de la page