C’est bien connu, les nouvelles voitures de sport sont pour la plus part mise au point sur la Nordschleife, reconnue comme étant le tracé le plus exigeant au monde. Mais au fait, pourquoi est-il si exigeant ? Cela tient en plusieurs points : le tracé qui épouse le relief de la région,  la faible largeur de la piste et la quasi inexistence  de dégagements par endroits, sans oublier les 73 virages tout au long des presque 21km du tracé actuel. Tout ceci le rapproche plus d’une route du réseau secondaire que d’un circuit. D’ailleurs selon son statut officiel, la Nordschleife est considérée comme une route à péage.  On comprend dès lors mieux l’attrait de ce monument des circuits pour le développement des voitures sportives de production. Le constructeur d’outre-Manche, Aston Martin, possède même un centre de test à proximité.

Audi est le dernier constructeur  en date à avoir été aperçu en train d’arpenter la fine bande de bitume du massif de l’Eifel pour le développement de la seconde génération de sa R8. C’est le site Autoevolution.com qui en relaye les images. Si la voiture est encore un peu camouflée on distingue facilement des optiques et une face avant se rapprochant de la dernière génération du TT fraichement dévoilée à Genève. Au programme, des lignes plus anguleuses et plus d’agressives dans la même veine que celle du TT. La cousine de la Lamborghini Huracan perdra sans doute du poids étant donné l’utilisation de la plateforme commune mêlant carbone et aluminium.

Elle se montrera définitivement lors du salon de Paris à l’automne prochain, pour une production prévue pour 2015.

© autoevolution.com