La révolution est en marche chez BMW. Les roues avant remplissent de plus en plus de fonctions, et ne se limitent désormais plus à la seule direction. La future M5 goûtera en effet aux plaisirs de la traction intégrale. 

Après les M135 et 235i qui offrent en option la traction intégrale, et la nouvelle plateforme utilisée sur les 2 Active Tourer, Gran Tourer et X1 qui est une traction à la base, voilà que la future M5 devrait offrir la désormais célèbre option xDrive.

Sacrilège ?

C’est BMW Blog qui l’affirme, la prochaine génération de berline sportive du constructeur bavarois devrait céder aux sirènes de la traction intégrale, pour des raisons d’efficacité, mais le plaisir va-t-il en pâtir ? Franciscus van Meel, auparavant dans la division RS de chez Audi, affirme que non. « Si nous allons adopter une transmission intégrale, ce sera pour obtenir une conduite de propulsion, mais avec plus de traction. » 

Cette décision peut se justifier par la hausse significative de la puissance des moteurs. En effet, la prochaine génération de M5 devrait garder le même V8 biturbo que l’actuelle, mais avec une puissance poussée à 600 chevaux. Avec cette cavalerie, il s’avère en effet rassurant de garder l’option des roues avant pour s’extraire des virages.