Au Salon de Détroit qui a débuté officiellement ce matin, Audi a présenté un nouveau concept car qui marque un pas vers le futur du constructeur d’Ingolstadt. 

L’hydrogène, on en parle depuis longtemps, mais on n’en a pas encore vu beaucoup sur nos routes. Bien que les plans de mise en circulation de ce type de véhicules ne soient pas prévus avant 2020 par Audi, voilà que la marque aux anneaux présente sa vision de cette branche de l’automobile qui ne demande qu’à être déployée.

De l’électrique avec une autonomie (enfin) correcte

Sous la forme d’un SUV dérivé esthétiquement du Q7, le h-tron Quattro renferme un réservoir d’hydrogène de 700 bar, ce qui lui permet d’alimenter la pile à combustible présente sous le capot pendant 600 km environ. Et pendant ces kilomètres parcourus dans le silence de l’électricité, une petite batterie est également présente pour assister les moteurs avant et arrière.

Bien qu’assistance, il ne semble pas y en avoir besoin. Avec 90kW (122ch) à l’avant et 140kW (190ch) à l’arrière, le 0 à 100 km/h est effectué en 7 secondes, et promet des relances survoltées.

Conduite autonome

On en parle chez tous les constructeurs en ce moment, c’est le sujet à la mode. Attendu en 2017 sur la nouvelle Audi A8, le système développé par Audi permettra la parking automatique et la conduite autonome dans les bouchons jusqu’à 60 km/h.

Pas tout de suite

En effet, Audi précise que le h-tron Quattro n’est qu’un concept, mais qui pourrait préfigurer la ligne des modèles à pile à combustibles attendus en 2020. En attendant, les progrès dans cette technologie continuent, avec une augmentation du rendement des piles à combustibles testées par le constructeur aux anneaux.