SRO Motorsport Group a une nouvelle fois bien fait les choses pour son épreuve phare, les Total 24 Heures de Spa 2016! Pas moins de 66 voitures devraient prendre le départ, dont onze seront également inscrites en Intercontinental GT Challenge. De quoi asseoir un peu plus encore le statut d’épreuve de référence du double tour d’horloge spadois.

Si 65 voitures étaient annoncées en conférence de presse ce matin, un 66ème larron s’est ajouté à la liste avec la Lamborghini Huracàn Super Trofeo de Antonelli Motorsport. Une annonce qui fera plaisir aux défenseurs du Groupe N rétabli par Stéphane Ratel et ses troupes. La belle et rutilante italienne s’ajoutera aux GT3 qui en découdront le dernier weekend de juillet, aux mains des meilleurs pilotes de GT au monde.

Et la lutte aux avant-postes promet d’être terrible et intense puisque près de 50% du plateau émargera à la catégorie reine (Overall ou Pro Cup) : 29 GT3, un record. Excusez du peu!

On dénombre, outre les habitués des Blancpain GT Series Endurance Cup, plusieurs voitures supplémentaires directement soutenues par les constructeurs.

Liste des engagés aux Total 24 Heures de Spa 2016

Audi et Mercedes en grands favoris

Audi soutiendra directement trois R8 LMS, une pour le Phoenix Racing et deux pour l’Audi Belgian Club Team WRT, la #28 étant confiée à deux des vainqueurs de 2014 : René Rast, Laurens Vanthoor, associés à Nico Müller. Laurens échangeant son baquet avec Will Stevens qui rejoint donc Dries Vanthoor et Fred Vervisch au volant de la #1. Autre changement de voiture pour Frank Stippler qui passe de la #75 ISR à la #6 Phoenix, l’Allemand étant remplacé par Eduardo Mortara. En sus des quatre Audi Pro de WRT, des deux battant pavillon Phoenix et de l’exemplaire d’ISR, une huitième R8 sera inscrite en catégorie « Overall » chez Saintéloc.

Juste derrière l’ogre aux quatre anneaux, on retrouve le colosse à l’étoile, Mercedes engageant pas moins de six AMG GT3 chez les Pros dont cinq soutenues par l’usine avec en attraction la #00 décorée par Linkin Park confiée à Bernd Schneider – vainqueur en 2013 – Yelmer Buurman et Maro Engel. Serons également présents au volant des différentes voitures soutenues par le constructeur : Renger van der Zande, Thomas Jäger, Gary Paffett et Maxi Götz.

Pléthore d’outsiders

En outsiders de ce duel germanique, le traditionnel troisième larron teuton : BMW, qui pourra compter sur les deux M6 GT3 du ROWE Racing pour défendre sa victoire de 2015. Mais aussi l’Italie avec Lamborghini et Ferrari et la Grande Bretagne qui pourra compter sur McLaren et Bentley pour défendre les couleurs de l’Union Jack.

Du côté de l’hélice bavaroise, seul Nicky Catsburg sera à nouveau de la partie parmi les trois vainqueurs de 2015, pour les grands débuts de la BMW M6 GT3 dans le double tour d’horloge ardennais. Mais le Néerlandais sera associé à de fins limiers – Stef Dusseldorp et Dirk Werner – sur la #98 tandis que la #99 sera confiée à Alexander Sims, Philipp Eng et au héros local Maxime Martin.

Chez Lamborghini, on fera confiance à Grasser Racing Team et Attempto Racing là où Ferrari pourra se reposer sur l’inégalable expérience d’AF Corse, la 488 GTE #50 ayant encore brillé au Paul Ricard avec la pole et une deuxième place finale. Tous ferons confiance à leurs équipages habituels en Endurance Cup, à l’instar de Bentley M-Sport – dont l’attraction sera la #8 et son duo belge Wolfgang Reip-Maxime Soulet et leur équipier espagnol Andy Soucek – et Nissan Academy Team RJN.

Ambition mesurée mais assurée du côté de McLaren qui voudra surfer sur la vague de réussite des 650S GT3 de Garage 59 victorieuses à Monza et au Paul Ricard en Endurance et au Nürburgring en Sprint. Outre les #58 et #59 disputant l’intégralité de la saison, Bas Leinders aura sous sa responsabilité une troisième voiture, la #60 confiée à Bruno Senna, habitué des productions de Woking, Pipo Derani, révélation du WEC avec Extreme Speed Motorsport en LMP2 et vainqueur des 24H de Daytona et des 12 Heures de Sebring, et Duncan Tappy.

Enfin, dernier mais non des moindres, Emil Frey Racing doublera la mise avec deux Jaguar G3 pour le plus grand plaisir des o-mélomanes et du trio composé de Markus Palttala – vainqueur en 2015 – Christian Klien – ancien pilote Jaguar F1 – et Jonathan Hirschi.

Les Pro-Am Cup et Am Cup pas en reste

On retrouvera aussi des pilotes très expérimentés dans le peloton de la Pro-Am Cup, riche de 25 voitures. Parmi ceux qui rejoindront les habitués de la Blancpain GT Series Endurance Cup, il y aura Darren Turner sur l’Aston Martin #44 du Oman Racing Team et le double vainqueur des 24 Heures, Fred Bouvy, sur l’Audi #25 du Saintéloc Racing. Autre pilote Audi le temps d’un week-end, Nicolas Lapierre ne devrait pas passer inaperçu sur la R8 LMS #75 de l’équipe ISR.

Notons encore le retour d’Andy Meyrick en Blancpain GT Series, à bord de la Bentley #24 du Team Parker Racing, et celui de Kevin Estre sur la Porsche #77 du Attempto Racing. Il y aura beaucoup d’autres pilotes officiels en Pro-Am Cup avec Martin Tomczyk (sur la M6 #15 du BMW Team Italia) et Patrick Pilet (Porsche #76 IMSA Performance), entre autres. A souligner aussi la présence d’Oliver Gavin dans l’équipage de la Lamborghini #666 du Barwell Motorsport.

Outre ces visages connus, de nouveaux venus viseront les honneurs en Pro-Am Cup à Spa. L’équipe australienne Lago racing fera son deuxième déplacement en Ardennes avec sa Lamborghini et deux Ferrari inédites seront aussi de la partie : la 458 #55 engagée par AF Corse et la 488 #80 de l’équipe Easy Race, avec notamment l’ex-pilote de Formule 1 Andrea Montermini derrière le volant.

Le Cheval cabré sera aussi bien représenté en Am Cup : pas moins de six Ferrari seront au départ dans cette classe, mais les équipages alignant des Audi, des Bentley ou des Lamborghini comptent leur mener la vie dure. Notons encore la présence de deux Porsche 991 GT3 Cup dans la catégorie Cup, celles-ci étant engagées par l’équipe belge Speedlover et la formation suisse RMS.

Onze voitures pour l’Intercontinental GT Challenge

Les Total 24 Hours of Spa constituent aussi le deuxième rendez-vous de la première saison de l’Intercontinental GT Challenge. Vainqueur des Liqui Moly Bathurst 12 Hours, McLaren défendra sa position de leader dans ce seul championnat intercontinental réservé aux GT avec trois 650S engagées par l’équipe Garage 59. Elles devront se battre face à trois Audi (les deux R8 LMS de l’Audi Sport Team WRT et l’exemplaire de l’Audi Sport Team Phoenix), les deux Continental du Bentley Team M-Sport et quatre Mercedes-AMG : la #00 de l’AMG-Team Black Falcon, les #84 et #86 de l’AMG-Team HTP Motorsport et la #88 de l’AMG-Team AKKA-ASP. Dans le classement des pilotes, Shane Van Gisbergen est le seul de l’équipage victorieux à Bathurst qui sera aussi au départ à Spa.

Les premiers essais des Total 24 Hours of Spa auront lieu dès le mardi 26 juillet avec le traditionnel Bronze Test. Le décompte a bel et bien commencé !