WeatherTech SportsCar Championship

Résumé d'essais libres / Canadian Tire Park

Michael Shank sur le fil, écarts serrés partout avant les qualifs

Ozz Negri et sa Ligier JSP2 ont signé le meilleur chrono de cette troisième séance d'essais libres, en tête d'un peloton serré. Il y aura match pour les qualifications. Dans les autres catégories, les écarts restent ténus également avec plusieurs prétendants à la pole.

Prototypes : Certes on retrouve deux LMP2 devant trois Corvette DP, avec le meilleur chrono de Ozz Negri au volant de la Ligier JSP2-HPD #60 du Michael Shank Racing en 1’10″522. Mais ce n’est jamais que 2 millièmes devant la Mazda #55 de Nunez, autant dire rien. Mais plus parlant encore, on retrouve six voitures en 0″875, seules la Corvette DP des frères Taylor, jusqu’alors dominatrice, est reléguée à 1″014 et la DeltaWing à plus de 2″ derrière quatre PC. La bagarre pour la pole promet d’être belle.

Prototypes Challenge : Sur un tracé qui leur convient très bien et amenuise les différences de puissance avec les Prototypes, on retrouve les meilleures Oreca FLM09 à moins de 2 secondes du meilleur chrono absolu. La plus véloce étant la #8 Starworks Motorsport en 1’11″884, devant la #54 CORE Autosport, la #88 soeur et la #52 PR1/Mathiasen Motorsports. Tout ce petite monde se tenant en une grosse demi seconde.

GTLM : Le match Corvette-BMW se poursuit chez les GT « Pros » avec en arbitres les Ford et Ferrari, seules les Porsche semblant en deçà. Pour autant les écarts ne sont pas énormes. Meilleur chrono de ces EL3, la C7.R #3 a tourné en 1’15″223 précède les BMW #25 et #100 et la seconde Corvette. Suivent les deux Ford #67 puis #66 et la Ferrari #62 de Risi Competizione tandis que les deux 911 RSR ferment la marche. Mais si il n’y a que 1″013 entre la #3 et la #62, la meilleure Porsche pointe à 1″384.

GTD : Si c’est encore une Audi qui figure au top de la catégorie, c’est au tour de la #6 Stevenson Motorsports de prendre le relais après la #44 Magnus Racing qui avait dominé les deux premières séances qui se positionne en lanterne rouge cette fois. Derrière la R8 LMS, on retrouve une paire de Lamborghini Huracàn GT3 – la #16 Change Racing et la #48 Paul Miller Racing – et le duo des BMW M6 GT3 du Turner Motorsport, la #97 devant la #96, avant de retrouver la deuxième Audi Stevenson. Mais relativisons car 12 des 13 GT3 roulant en GTD se tiennent en 0″964.

S'abonner
Afficher plus
Bouton retour en haut de la page