Débutée sur une piste légèrement humide, la session de ce matin a vu le champion du Monde et sa Mercedes conserver la mainmise sur les essais libres de son Grand prix à domicile. En 1’30″904, Hamilton devance l’autre flèche d’argent de 63 millièmes. Derrière les deux monoplaces à l’étoile, on retrouve le duo de Red Bull, Ricciardo conservant l’avantage sur Verstappen, mais à 0″584 du temps de référence.

Soupe à la grimace du côté de la Scuderia où Vettel intègre certes le Top 5, une fois encore, mais à plus d’une seconde des Mercedes. Clairement, sur ce tracé propice aux qualités aérodynamiques, la Red Bull est devant le Ferrari. En outre, Sebastian semblait contrarié car sa SF16-H pourrait souffrir de problèmes au niveau de la boite de vitesse. Rappelons qu’il avait déjà écopé de 5 places de pénalité sur la grille de départ en Autriche pour un remplacement de cette dernière. Derrière l’Allemand, on retrouve Bottas avec sa Williams, Alonso et sa McLaren – ce qui atteste de la qualité du châssis de Woking – et Hulkenberg avec la première Force India, les trois hommes devançant Raïkkönen avec la seconde Ferrari. Le Top 10 est complété par la Toro Rosso de Sainz.

Soulignons toutefois le beau travail des Sauber et Manor qui ont réduit l’écart les séparant du sommet de la feuille des temps d’une bonne seconde, même si elles naviguent toujours à bonne distance. En outre, comme évoqué plus avant, Ericsson a fortement endommagé sa monoplace, perdant le contrôle à la sortie de Stowe et partant en tête-à-queue avant de heurter mur de pneus et détruisant l’avant et l’arrière gauche de sa Sauber. La violence de l’impact et les débris disséminés ont imposé un drapeau rouge à vingt minutes du terme de la séance. Mais cette dernière reprenait son cours cinq minutes plus tard.