© BMW USA
Après 2h40 d'une course âprement disputée, tant en GTLM qu'en GTD, BMW signe une belle victoire en GTD avec le Turner Motorsport, et une 4ème place en GTLM, malgré avoir eu la vitesse pour s'imposer.

Une fois encore, la bagarre en catégorie GT a été superbe dans les deux catégories.

Parties 4ème et 5ème, les GTLM #100 et #25 ont rapidement échangé leurs places, Auberlen et sa M6 aux couleurs des USA prenant l’avantage sur son équipier Luhr.

© BMW USA
© BMW USA

Si ce dernier a pu se maintenir un temps à cette position, il a rapidement été flagrant qu’il y avait un problème sur sa voiture. Obligé de repasser par le paddock pour réparer sa direction assistée, le pilote allemand et son équipier Edwards ont perdu toutes chances de bon résultat, en perdant 11 tours.

Pendant ce temps, Bill Auberlen parvenait à hisser sa Bavaroise en 2ème position. Quelques tours plus tard, il céda son volant à son équipier Dirk Werner. Celui-ci, toujours deuxième, collé à la Corvette de tête, signa le meilleur tour en course avec un 1’15″482.

Mais la physionomie de la course changea à la première safety-car: si le top 4 choisissait de rester en piste pour retarder le dernier pitstop jusqu’à pouvoir passer le drapeau à damier, la Ford #67 et la Porsche #92 choisissaient de rentrer. Bien leur en prenait, car à la deuxième période de safety-car, les concurrent n’étaient pas autorisés à rentrer, mais ceux ayant ravitaillés pouvaient eux rattraper le peloton. Evidemment, lorsque le quatuor de tête a dû s’arrêter, la GT et la 911 RSR prenaient la tête… Après son ravitaillement, la M6 #25 rejoignait la piste en 4ème position. Lors du troisième et dernier safety-car, les écarts étaient à nouveau réduits à néants, mais des retardataires placés devant Werner l’empêchaient de gagner une place avant l’arrivée.

© BMW USA
© BMW USA

Bonne nouvelle pour les fans de la livrée « Stars and Stripes », elle sera encore utilisée à Lime Rock Park.

« C’est un peu décevant, car je pense que la #25 avait le rythme, » nous confiait Bobby Rahal, Team Principal. « La stratégie n’a pas fonctionné en notre faveur. La Ford a pris un gros risque avec la stratégie, mais il a payé. A la fin, nous avons juste été affecté par le trafic et avons perdu deux positions en faveur des Corvette. 4ème est bon pour les points, mais je doute que nous y gagnions. »

Dirk Werner ajoutait: « C’est en effet décevant parce que la voiture était assez bonne au début, mais après nous avons perdu quelques places. C’est un peu de mal chance, parce qu’à la fin nous ne pouvions dépasser même si nous étions un peu plus rapides, car en ligne droite c’était difficile. Une journée difficile pour les deux voitures. »

Ce que confirme John Edwards: « Ce n’était vraiment pas une journée chanceuse d’avoir la panne de direction assistée. La voiture était vraiment rapide, spécialement quand nous roulions seuls. Nous avons un peu lutté dans le trafic. Au final, je pense que nous avions une très bonne place, et c’est malheureux de ne pas en tirer de résultat. »

Le meilleur résultat de BMW ce week-end est assurément la 1ère victoire d’une M6 GT3 en Amérique du Nord.

© BMW USA
© BMW USA