Dans l’ensemble, les forces étaient bien plus équilibrées à Mosport que précédemment, avec des BMW et des Ford toujours en verve et des Corvette à nouveau dans le coup tandis que la Ferrari Risi avait légèrement accusé le coup et que les Porsche étaient, par contre, incapables de lutter face à leurs adversaires.

Les changements de la BoP du GTLM pour Lime Rock

Dans le détail, les changements sont somme toute mineurs. Seule à ne subir aucune modification, la Corvette C7.R devrait à nouveau être compétitive à Lime Rock, un tracé qui ne nécessite pas beaucoup de relances à « basse » vitesse.

Victorieuse des trois courses précédentes, en plus du Mans, la Ford GT GTE ne subit qu’une réduction du diamètre du tuyau de ravitaillement de 1mm pour une ouverture à 34mm. En comparaison la Ferrari 488GTE bénéficie d’un diamètre augmenté de 1mm pour atteindre 29mm. Par contre l’italienne va recevoir un petit coup de pouce avec une table de boost revue à la hausse, là où la BMW M6 GTLM voit la sienne légèrement réduite.

Dernière voiture engagée dans cette catégorie, la Porsche 911 RSR embarquera 20kg supplémentaires pour un total de 1240kg – identique aux BMW, Corvette et Ferrari – contre 1265 à la Ford. En contrepartie, les teutonnes utiliseront une nouvelle spécification de pneus Michelin adaptée à leur architecture spécifique. Il est vrai que les #911 et #912 avaient souffert de l’introduction de la nouvelle monte pneumatique à Laguna Seca, alors qu’elles avaient été très compétitives avant cela.