Dans le Sprint 1, c’est Tiago Monteiro qui partait en pole au volant de la Honda Civic #13. Las, le pilote officiel Honda voyait l’ensemble du peloton le dépasser suite à un souci technique, laissant le leadership à Norbert Michelisz – Honda Bousten #18 – qui devait défendre sa position face aux assauts des Golf #20 de Vincent Radermecker et #3 d’Amaury Richard, ce dernier parvenant à prendre le dessus sur son expérimenté adversaire pour la deuxième place. Moins de réussite pour Sam Dejonghe et Olivier Hart, tous deux sur Seat Leon TCR, qui devaient rejoindre leur stand et renoncer.

En dépit de la pression d’un Richard déchaîné, Michelisz l’emportait devant le jeune pilote du Delahaye Racing et Radermecker. Belle performance donc pour le Honda du Bousten Ginion Racing qui devançait au drapeau à damier pas moins de quatre VW Golf, avec Richard, Radermecker, Latinne et De Leval, le Top 6 étant complété par la deuxième voiture du Bousten Ginion Racing, aux mains de Lessennes.

Résultats de la Sprint Race 1

Tout ce petit monde était donc regroupé derrière la Leading Car, ramenant les écarts à néant pour le lancement de la deuxième course sprint.

C’était donc reparti pour vingt minutes de lutte intense à tous les étages. Plus particulièrement aux avant-postes où Vincent Radermecker manquait un peu son départ et voyait Benjamin Lessennes – particulièrement prompt à la relance – lui souffler la troisième place. Les deux hommes, en compagnie des deux leaders, s’échappaient en tête pour se disputer la victoire et les deux autres marches du podium. Une lutte à quatre qui se transformait en duel quand Amaury Richard plaçait une attaque que Michelisz contrait en fermant la porte, provoquant l’accrochage de la Civic et de la Golf, cette dernière restant plantée dans les bac à gravier. S’en suivait une neutralisation de la course derrière de la voiture de sécurité. Cette dernière s’effaçait pour laisser les concurrents s’affronter dans le dernier tour. Plus inspiré qu’au départ de ce Sprint 2, Vincent Radermecker faisait parler son expérience et piquait Benjamin Lessennes au freinage, avec audace et maîtrise, au virage de Tarzan. Il récupérait la première place qu’il ne lâchait plus pour s’offrir une victoire légitime.

Derrière Radermecker, on retrouvait sur le podium les deux Honda Boutsen Ginion Racing de Lessennes et Michelisz, Latinne se retrouvant à nouveau quatrième, devant De Leval qui complétait le Top 5.

Résultats de la Sprint Race 2