© V-IMAGES
La jeune équipe française progresse à pas de géant! Elle vient en effet de signer la pole position dans les deux catégories prototype, grâce à Paul Loup Chatin et Simon Gachet. Nicolas Lapierre et le DragonSpeed peuvent avoir des regrets, le Français partant en tête à queue alors qu'il signait les premiers meilleurs secteurs... Porsche et le Proton Competition s’immisce en tête du GTE devant un quatuor de Ferrari.

  • GTE:
© V-IMAGES
© V-IMAGES

La séance commence avec les qualifications des GTE, pendant 10 minutes.

Le court temps alloué oblige les concurrents à tout donner immédiatement, et l’affrontement pour la pole se joue entre la Porsche 911 RSR #88 du Proton Competition, l’Aston-Martin Vantage #99 et les nombreuses Ferrari 458 Italia d’AF Corse avec la #51 et #55, la #56 d’AT Racing et la #66 du JMW Motorsport.

L’avantage est à la Porsche #88 de Matteo Cairoli, alors que derrière les places s’échangent. Si la Porsche #77 et la Ferrari #60 n’ont jamais été aux avant-postes, l’Aston-Martin #99 s’est un temps maintenue en 3ème position. Malheureusement pour elle, elle rétrogradera à la 6ème place.

Au drapeau à damier, le Proton garde sa pole position grâce à un temps d’1’27″652. C’est ensuite un quatuor de 458 Italia qui suit l’Allemande. Andrea Bertolini place le JMW Motorsport en seconde position, à un dixième de la Porsche, devant l’AT Racing à 4 centièmes grâce à Alessandro Pier Guidi. Suivent les deux AF Corse, la #51 de Cioci devant la #55 de Griffin.

  1. Proton Competition (Porsche 911 RSR) – 1’27″652
  2. JMW Motorsport (Ferrari 458 Italia) – 1’27″773
  3. AT Racing (Ferrari 458 Italia) – 1’27″819
  • LMP3:
© V-IMAGES
© V-IMAGES

10 minutes également pour les nouvelles LMP3, dont le plateau est uniquement constitué de 24 Ligier JS P3 Nissan.

Dans les deux premiers tours, l’avantage va à Wayne Boyd devant Alex Brundle, tous deux pilotes United Autosports. Le troisième verra le Duqueine Engineering prendre la première place grâce à un 1’26″851 de David Droux, devant Sean Rayhall sur la Ligier du Graff.

A 5 minutes 30 de la fin, drapeau rouge, dû à un arrêt en piste de la #8 du Race Performance, empêchant Alex Brundle d’améliorer lors de son 3ème tours.

Au restart, c’est le Panis Barthez Competition qui s’empare le premier de la pole provisoire, Simon Gachet améliorant de 5 dixièmes la meilleure marque. Le United Autosports ne se laisse pas faire, reprend l’avantage, avant que Simon Gachet n’en rajoute une couche en 1’26″126, ce qui donnera la première pole position LMP3 pour le team Français!

David Droux s’est maintenu sur le podium de ces qualifications, devant Jean Baptiste Lahaye pour Ultimate, et Giorgio Mondini sur la JS P3 de l’Eurointernational.

  1. Panis Barthez Competition (LIGIER JS P3 – Nissan) – 1’26″126
  2. United Autosports (LIGIER JS P3 – Nissan) – 1’26″283
  3. Duqueine engineering (LIGIER JS P3 – Nissan) – 1’26″394
  • LMP2:
© V-IMAGES
© V-IMAGES

Et enfin, 10 minutes pour la catégorie reine de ce championnat ELMS.

Lors du premier tour, les meilleurs sont signés par deux références chronométriques de cette catégorie, Nicolas Lapierre sur l’Oreca 05 du Dragon Speed, devant Olivier Pla sur la Ligier JS P2 du Krohn Racing.

Si le troisième tour est enlevé par Harry Tincknell sur la Gibson du G-Drive, Paul Loup Chatin fait rêver à un doublé LMP2/LMP3 pour le Panis Barthez grâce à un temps de 1’20″720. Mathias Beche se rapproche à 3 centièrmes sur l’Oreca du Thiriet by TDS.

La Gibson 015S restera décidément compétitive toute sa carrière, Tincknell reprenant la 3ème place à Lapierre. Il est suivi par la 05 de Tristan Gommendy.

Juste avant le drapeau à damier, Chatin décide de rentrer alors que Nicolas Lapierre signe les premiers meilleurs secteurs. Malheureusement pour le Français, il part en tête à queue en sortant large dans un virage, ce qui offre la pole position à la toute jeune équipe Panis Barthez Competition, qui signe les qualifications parfaites avec la première place tant en LMP2 qu’en LMP3!

Le DragonSpeed rétrograde donc derrière l’Eurasia Motorsport en 5ème position, juste devant Olivier Pla.

  1. Panis Barthez Competition (LIGIER JS P2 – Nissan) – 1’20″700
  2. Thiriet By Tds Racing (Oreca 05 – Nissan) – 1’20″753
  3. G-Drive Racing (Gibson 015S – Nissan) – 1’20″826