Le DragonSpeed a de la réussite dans l'exercice des qualifications depuis le début de l'année, puisque c'est déjà la 4ème pole qu'ils signent.

  • LMP2
©VIMAGES/Fabre

Mais si c’est d’habitude le pilote Toyota Nicolas Lapierre qui réalise la performance, c’est Ben Hanley qui a décroché la pole position grâce à son chrono de 2:02.457.

Il est suivi par deux autres Oreca 07, à 0,375 seconde par celle du G-Drive, et à 0,596 seconde par la #39 du Graff. La première Ligier est donc quatrième avec la JS P217 du United Autosports. Les quatre Dallara sont en queue de peloton, la meilleure pointant à 1,867 seconde de la pole.

  • LMP3
©VIMAGES/Fabre

Ligier se rattrape en LMP3 avec un Top 4 de JS P3. Aux avant-postes à chaque séance d’essais libres, AT Racing a confirmé sa domination, Mikkel Jensen signant un temps de 2:13.634. Les deux United Autosports complètent à nouveau le podium des qualifications, à distance respectable de 7 dixièmes. La première Norma M30, du Duqueine Engineering, est donc 5ème.

  • GTE
©VIMAGES/Fabre

Le Proton Competition s’adjuge la pole position avec sa Porsche 911 RSR #77 en 2:16.757. Le Top 3 est disparate puisque l’Aston Martin Vantage du TF Sport et Nicki Thiim est seconde à 3 dixièmes, et la Ferrari du JMW Motorsport – avec laquelle Dries Vanthoor s’est imposé au Mans en GTE-Am – est troisième.