24H du Mans 2016 qualifying
Maintenant que les 24 heures du Mans sont passés, chaque équipe va pouvoir se concentrer sur le deuxième objectif de la saison: le titre mondial.

Si Porsche a remporté le double tour d’horloge, victoire méritée mais malgré tout un peu chanceuse, le team allemand ne possède plus l’avance qui était sienne l’an passé.
En effet, Toyota est revenu à son meilleur niveau, comme elle l’a démontré à Spa et surtout au Mans, et sera un vrai candidat au titre.
Quant à Audi, ses 24 heures ont certes été compliquées, émaillées de petits soucis et de problèmes mécaniques. Mais elle finira par fiabiliser sa R18 qui deviendra réellement menaçante, surtout que sur 6 heures elle a déjà brillé. D’autant plus qu’il y a toujours le fantôme de ce relais mystérieux où l’Allemande signait des tours incroyables…

Pour continuer à progresser, Porsche a donc effectué 4 jours d’essais à Barcelone, et testé entre autres son nouveau et troisième kit aérodynamique, avec de forts appuis prévus pour le reste de la saison.

Le test s’est déroulé sous de bonnes conditions de piste, et la 919 Hybrid n’a pas rencontré de problèmes techniques. De l’aveux d’Andreas Seidl, les pilotes ont signalé des douleurs au cou dues à l’appui aérodynamique.

Fritz Enzinger déclare: « Heureux d’être avec l’équipe et revoir la 919 Hybrid en piste. Notre mission continue aux 6 heures du Nürbürgring et l’objectif est de défendre les deux titres FIA WEC. »