Fort de nombreuses victoires sur le tracé long de seulement 2,4 km pour 7 virages, Bill Auberlen est toujours un homme à surveiller à Lime Rock. Associé à Dirk Werner sur la BMW M6 GTLM #25, les deux hommes verront leur monture arborer une fois de plus sa livrée hommage « Star & Stripes », apparue à Watkins Glen et ils tenteront de monter à nouveau sur le podium après leur quatrième place à Mosport.

Parmi les succès de BMW à Lime Rock ressort la toute première victoire de John Edwards avec le constructeur bavarois, en 2013. Malheureusement, John Edwards et son équipier Lucas Luhr ont ont eu plus que leur part de malchance depuis le début de saison au volant de la #100. Le meilleur résultat de la paire étant une huitième place à Watkins Glen.

Avec 6 courses disputées sur les 11 au programme, BMW se tient au quatrième rang du classement Constructeurs en GTLM. Auberlen-Werner figurent en troisième position au championnat Pilotes tandis que leur coéquipiers doivent se contenter de la neuvième place.

Détail qui ne facilitera pas les choses, l’IMSA a apporté un nouveau changement à la BoP qui voit la M6 subir une baisse de son boost – pression de suralimentation – et une diminution de 2l de la capacité de son réservoir.

Bobby Rahal, Team Principal : « Clairement, pour nous, c’est une course qui revêt une grande importance étant donné que c’est la plus proche du quartier général de BMW. BMW peut se targuer d’une longue relation avec ce circuit et bien entendu, en étant si proche, nous espérons y voir beaucoup de gens de BMW, donc nous travaillerons très dur pour leur offrir du beau spectacle. Lime Rock est une piste assez courte et rapide, plus particulièrement le virage qui mène à la ligne droite des stands, qui devrait convenir à la M6. Du coup, je pense que nous devrions être en bonne forme. »

Bill Auberlen, BMW M6 GTLM #25 : “Nous sortons juste de Mosport où nous avons mené la course avec une voiture géniale sur ce tracé. Le seul problème étant que nous avons été rattrapés suite à une neutralisation, ce qui a mis fin à nos chances de terminer sur le podium. Maintenant nous allons à Lime Rock. Pour autant que je sache, personne ne s’y est encore rendu avec les GTLM nouvelle génération donc tout le monde partira d’une feuille blanche. »

Dirk Werner, BMW M6 GTLM #25 : “Lime Rock Park présente un tracé vraiment spécial et nous n’avons jamais roulé avec la M6 là-bas. Donc le premier gros défi sera de trouver les bons réglages. La course représentera elle aussi un vrai challenge. Gérer le trafic sera à nouveau une clé du succès car la piste n’offre pas beaucoup d’opportunités de se reposer, donc ce sera dur physiquement aussi. »

John Edwards, BMW M6 GTLM #100 : “Ma première victoire avec BMW a eu lieu à Lime Rock en 2013 en American Le Mans Series. Il en va de même pour mon premier succès en Grand Am GT, en 2010, donc j’ai de bons souvenirs de ce circuit. Cependant, avec la course qui se déroule en juillet, la chaleur et l’humidité seront éprouvantes, plus particulièrement étant donné qu’il n’y a pas de véritables lignes droites pour nous permettre de nous reposer un peu. C’est également la piste la plus courte  donc le trafic sera un vrai défi à relever durant la course. Après une première moitié de saison difficile pour Lucas et moi, nous sommes prêts à remettre les compteurs à zéro et à remonter sur le podium. »

Lucas Luhr, BMW M6 GTLM #100 : “La première chose que vous puissiez dire à propos de Lime Rock est que les alentours immédiats du circuit sont charmants avec de magnifiques campagnes. Le circuit en lui-même est assez technique et un défi pour les pilotes. En dehors de la ligne droite de départ-arrivée, vous n’avez aucune occasion de reprendre vitre souffle. J’aime ce tracé et y ai gagné dans le passé, donc j’ai hâte de voir ce que nous pourrons y faire avec la BMW M6 du Team RLL. Comme toujours, nous pousserons au maximum. »