©V-IMAGES
Après un début de saison entamé sur les chapeaux des roues, le Tequila Patrón ESM a marqué le pas lors des dernières courses. De quoi donner encore plus envie à l'équipe floridienne d'être de retour au top dès ce week-end en Allemagne, surtout avec ses nouvelles gommes Michelin.

Si la saison d’ESM a commencé de la meilleure des façons outre-Atlantique, avec deux prestigieuses victoires aux 24 heures de Daytona et aux 12 heures de Sebring, les deux premières courses du FIA WEC se sont bien déroulées pour eux également avec deux secondes places. Malheureusement, plus récemment, des problèmes mécaniques ont entravé les Ligier JS P2, tant aux 24 heures du Mans qu’aux 6 heures de Glen.

©V-IMAGES
©V-IMAGES

Impatients de revenir en FIA WEC pour les 6 heures du Nürburgring, avec une faim énorme de revenir sur le devant de la scène, la paire de voitures noires et vertes sera un concurrent solide. D’autant plus que le circuit GP du tracé allemand devrait bien convenir au prototype portant le nom de Guy Ligier, car elle se montre très forte sur des pistes aux virages rapides et fluides, comme dans les virages Porsche du circuit du Mans.

A noter qu’ESM a décidé de passer aux pneumatiques Michelin, après avoir fait les trois premières course en Dunlop. Après avoir rencontré d’insolubles problèmes de mise au point avec la spécification 2016 des pneus anglais, le team utilisera les gommes française dès ce week-end. L’autre équipe recevant également le soutient technique et logistique du OAK Racing, le RGR Sport, restera lui en Michelin, ce qui apportera une comparaison directe entre les deux manufacturiers.

Les voitures du team basé en Floride seront à nouveau facilement reconnaissables, avec un retour à leur livrée normale aux couleur de la célèbre téquila. La publicité d’alcool n’est en effet pas interdite en Allemagne comme elle l’était en France.

©ESM
©ESM

« Après un Le Mans décevant, nous avons très faim d’être de retour sur le podium comme nous l’avons fait lors des deux premières manches du WEC. » réagit la nouvelle star de l’écurie, « Pipo » Derani. « Avec cette mentalité et esprit d’équipe, nous allons nous battre aussi fort que nous le pouvons pour délivrer un bon résultat. Nous avons perdu beaucoup de points importants dans la bataille pour le championnat aux 24 heures du Mans, donc il est crucial que nous n’en perdions pas plus. L’an dernier pendant la course sur le Nürburgring, la chaleur était extrêmement élevée dans le cockpit. Si le temps est similaire, cela peut être une course difficile pour les pilotes, la piste offrant très peu de temps pour se reposer. La gestion des pneus est aussi un élément clé pour un bon résultat sur ce difficile mais très chouette circuit. […] »