Qualifications mitigées pour BMW Team RLL qui voit ses deux BMW M6 GTLM rencontrer des fortunes diverses avec le deuxième temps pour la #25 tandis que la #100 n'est que huitième au sein d'un peloton très compétitif.

Chargé de la qualification, Dirk Werner a hissé la M6 GTLM #25 en première ligne derrière la Ford en pole, l’Allemand signant un tour en 50″834, soit à peine 86 millièmes derrière Richard Westbrook avec la Ford GT #67.

Dirk Werner, BMW M6 GTLM #25 (P2): “Ce ne fut pas une si mauvaise journée ici à Lime Rock. Nos qualifications ne furent pas de tout repos étant donné que nous avons du effectuer un drive trough après trois ou quatre tours et ça a un peu cassé mon rythme. Du coup j’ai du repartir de zéro pour retrouver le bon tempo et j’ai eu de la chance de pouvoir signer un bon chrono juste avant que la session soit interrompue au drapeau rouge. Globalement, je pense que je peux être plutôt content avec ce résultat, car nous sommes arrivés ici en ignorant comment fonctionnerait notre voiture sur ce circuit qui est vraiment très spécial. Nous avons abattu pas mal de boulot durant les deux séances d’essais libres, beaucoup modifié les réglages, ce qui n’est pas habituel étant entendu qu’on ne procède généralement pas comme ça durant un weekend de course, mais ça a permis de rendre notre voiture rapide. »

Moins de réussite pour John Edwards avec la BMW #100 qu’il partage avec Lucas Luhr et qui n’a pu faire mieux que le huitième temps en 51″431. Une « contre-performance » à relativiser quand on sait que sur ce tracé court de Lime Rock Park, les 9 concurrents du GTLM se tiennent en à peine 0″697 au terme des 15 minutes allouées pour cette séance qualificative.

John Edwards, BMW M6 GTLM #100 (P8): “Ce sera une course compliquée en s’élançant en huitième position sur un circuit où les possibilités de dépasser sont assez limitées. Nous avons rencontré un problème ce matin (lisez vendredi, ndlr), manqué près d’une heure d’essais libres et du coup nous étions toujours en retrait. C’est décevant, mais nous devrons juste essayer de trouver une solution pour samedi. »

Bobby Rahal, Team Principal : “Dirk et Bill ont été rapides tout le weekend et une première ligne en GTLM est une bonne chose pour eux. Ils ont manqué la pole d’un fifrelin, et peut-être que si le drapeau rouge n’avait pas été agité ils auraient pu la décrocher. Je pense qu’on a juste manqué un peu de temps pour John avec ce drapeau rouge, donc nous avons encore un peu de travail en perspective. Cela dit, ça reste un peloton très serré, si l’on considère que presque tout le monde se tient en une demi seconde, et ce n’est vraiment pas grand chose une fois en course. »