Début de saison assez timide pour vous et la BMW M6 GT3 en Blancpain GT Series, avez-vous rencontré de sérieux problèmes ?

De gros problèmes non, mais la M6 a effectivement connu quelques soucis en ce début d’année. Malgré cela, l’équipe a quand même fait un podium en Blancpain Sprint Cup et nous avons été compétitifs aux 24h du Nürburgring. Dans l’ensemble, je pense que c’est un bon début pour une voiture neuve. Cela aurait pu être mieux sans aucun doute, mais nous sommes encore en phase de développement et beaucoup de choses peuvent encore évoluer.

Avec une voiture encore dans cette phase de développement, l’objectif du week-end est quand même la gagne ?

Bien entendu, c’est toujours l’objectif principal pour nous. On vient ici avec un constructeur de manière officielle donc on vise la victoire. Maintenant, on sait aussi qu’il faut être réaliste, nous ne sommes pas les plus compétitifs mais je suis venu ces dernières années en tant que favori et ça ne m’a jamais souri. Aujourd’hui, nous sommes les outsiders !

Pensez-vous que la BMW M6 est au niveau des Mercedes AMG ?

C’est difficile à dire, aujourd’hui je ne pense pas. Nous sommes un peu derrière et il faudra travailler dur pour revenir sur eux.

Le fameux bruit du moteur atmosphérique de la Z4 GT3 ne vous manque pas ?

Le bruit de la Z4 était fabuleux, c’est sûr que ça me manque un peu. Les moteurs turbo, ce n’est vraiment pas la même chose mais c’est la nouvelle génération et donc il faut faire avec.

En DTM, vous enchainez les résultats, qu’est-ce qui a changé depuis l’an dernier ?

En terme de championnat, il n’y a pas eu de grands changements à part le système de points chez les constructeurs. Maintenant j’ai changé de team, ce qui est plutôt délicat, mais pour le moment tout se passe bien et je suis content. Le dernier week-end a été un peu mauvais mais on a toujours été compétitifs, toujours dans le coup. Il faut évidemment que cela continue pour la fin de saison.

Toute l’actualité et les résultats des Total 24 Heures de Spa en un clic !