Première GT3 à signer un chrono dans cette séance qualificative de nuit, l’Aston Martin V12 Vantage #44 Oman Racing échouait alors au 21ème rang, à la porte du cercle fermé des invités à la super-pole.

Peu de temps après, selon un scenario classique cette saison, Rob Bell signait la pole provisoire au volant de la McLaren 650S GT3 #58 de Garage 59, abaissant la marque à 2’18″474. Mais il ne fallait pas attendre la fin du premier quart d’heure pour qu’un premier incident important vienne interrompre la séance sous drapeau rouge. Surpris par un test de freins d’une Lamborghini Barwell, Michael Lyons éclatait l’avant de sa Mercedes #89 en tentant d’éviter la Huracan GT3, au niveau du raccordement. Le temps pour les commissaires d’évacuer les débris et le drapeau vert était à nouveau brandi, la chasse à la pole reprenant de plus belle.

Grégory Guilvert avait alors déjà placé l’Audi R8 LMS #26 de Saintéloc à 290 millièmes de la rapide anglaise. Le top 5 était complété par les Mercedes AMG GT GT3 #84 et #85 couvées par HTP Motorsport, aux mains de Jazeman Jaafar et Indy Dontje, ainsi que par la Bentley Continental GT3 #7 de Guy Smith. On comptait alors 11 voitures en une seconde.

Après 35 minutes, la Jaguar Emil Frey Racing #14 n’avait pas encore signé de chrono dans cette séance alors que la voiture soeur #114 pointait au 27ème rang avec Markus Palttala au volant. De son côté, opiniâtre, Darren Turner hissait l’unique Aston Martin en onzième position.

La mi-séance était atteinte et on s’attelait aux réglages… de l’éclairage chez Audi WRT sur la #28. Le Top 10 du moment reprenait les cités plus avant auxquels s’ajoutaient la deuxième Bentley officielle de Soucek qui devançait même la #7, la Ferrari #50 AF Corse, les Lamborghini #16 Grasser et #78 Barwell (cette dernière étant la première en Pro-Am) et la BMW #98 ROWE. Cela dit ce classement restait indicatif, l’accession à la super-pole se faisant sur le cumul des deux séances qualificatives.

Il restait 25 minutes quand un Full Course Yellow était sorti pour dégager la Lamborghini Antonelli Motorsport #38 qui s’était arrêtée en bord de piste à la sortie du double gauche, compromettant les chances de certains de signer encore un bon chrono.

Audi et Mercedes majoritaires dans le Top 20

Au cumul des deux séances qualificatives, le meilleur chrono était à l’actif de la McLaren #58 en 1’18″474. Pour compléter le Top 20 et accéder à la super pole, on retrouvait les 3 Mercedes HTP, ainsi que les exemplaires #88 AKKA et les #56 et #00 Black Falcon, les Audi R8 LMS # 28, #2 et #6 WRT, la #26 Saintéloc et #74 ISR. S’invitent également au bal les Bentley officielles et la #24 du Team Parker. Seule Ferrari, la #50 AF Corse voyait d’autres italiennes lui tenir compagnie avec les Lamborghini #16 Grasser et #666 Barwell. Enfin on dénombrait également les BMW ROWE #99 et #98 pour compléter le Top 10.

Nous nous dirigeons donc vers un duel Audi vs Mercedes pour la Super Pole, avec en arbitre McLaren et Bentley principalement. Mais la Ferrari et les BMW ne doivent pas être enterrées trop vite!

Le meilleur chrono en Pro-Am revient à Daniel Juncadella sur la Mercedes AMG GT3 #56 de Juncadella, troisième chrono absolu.