Blancpain Endurance Series

Actualité / 24 Heures de Spa-Francorchamps

A la découverte du live-streaming des 24 heures

Qui dit gros événement dit souvent moyens médiatiques conséquents. Les Total 24 heures de Spa n'échappent pas à la règle et profitent, en plus d'une couverture télévisée de qualité, d'un live-streaming sur internet qui n'a cessé de prendre de l'ampleur au fil des années. Curieux d'en savoir plus, nous sommes allés à la rencontre de notre confrère Laurent Mercier qui, entre deux séances d'essais en tant que consultant, nous en a décrit le fonctionnement.

SRO, la société fondée par Stéphane Ratel et promotrice des Blancpain GT Series, fait appel depuis dix ans à sa propre équipe de professionnels pour la couverture de sa série-phare, tant en Sprint qu’en Endurance Cup. Ce choix de ne pas passer par un prestataire externe permet alors de garder un contrôle total sur la production et l’exploitation des images. Petite visite guidée de l’envers du décor en compagnie de Laurent Mercier.

La régie, au coeur du système

24 Heures de Spa 2016 - Un coup d'oeil dans la régie SRO

Notre première étape passe par la régie, aménagée dans un camion semi-remorque non-loin des stands « endurance » du circuit de Spa-Francorchamps. Les installations sont modernes et intelligemment agencées dans l’espace.

La pièce est divisée en 3 parties. La salle principale, où nous pénétrons, accueille le réalisateur et son assistant. Plongés dans le noir et les yeux rivés sur une multitude d’écrans, ils ont entre leurs mains la gestion de l’ensemble des caméras disposées autour du circuit, tout en dictant à chaque caméraman la marche à suivre. Quelle voiture filmer ? Sous quel angle ? Pendant combien de temps ?, etc… A droite, une salle plus étroite est destinée à la gestion de l’audio, et à gauche, tout ce qui touche à la création d’infographies, gestion des replays, ralentis et autres artifices d’habillage de l’image.

Le réalisateur communique directement avec les commentateurs et la direction de course en même qu’il lui fournit les images. Dans l’autre sens, cette relation de tous les instants permet au directeur de course d’obtenir des demandes spécifiques comme un focus sur un concurrent, un ralenti sur une action, etc.

Si le réalisateur est libre de travailler selon ses inspirations et son expérience du métier, l’une des consignes les plus strictes données par SRO est de ne jamais diffuser d’images d’un pilote blessé ou d’une intervention médicale, par respect pour la vie privée des personnes impliquées.

Les images gérées dans cette régie sont également utilisées par la RTBF et Motors TV dans le cadre de ses reportages sur les Total 24 Heures de Spa.

Du côté des commentateurs

24 heures de Spa 2016 - Un coup d'oeil chez les commentateurs

Quelques étages plus haut, nous atterrissons dans le bâtiment F1, haut paquebot de béton érigé il y a maintenant une décennie pour permettre au circuit de mettre un premier pied dans la modernité. En son coeur, le long de la salle de presse, une cinquantaine de cabines s’étalent avec vue sur la grille de départ « F1 ». A l’ordinaire grouillants de monde dans le cadre du Grand Prix, les cagibis sont aujourd’hui muets si ce n’est ceux spécialement mis à la disposition de SRO.

C’est là que nous retrouvons Laurent Mercier, en tant que consultant avisé de la planète endurance, aux côtés de Thomas Bastin. Celui qu’on ne présente plus est depuis plusieurs saisons l’une des voix attitrées des Blancpain GT Series et forme, en compagnie de Vincent Franssen et Antoni Coppi, la team des commentateurs de ces Total 24 Heures de Spa, du moins en ce qui concerne le live-streaming.

2016_Blancpain_24hSpa_LiveTV_English
© Xavier Maes

Juste à côté d’eux, une équipe similaire, anglophone cette fois-ci, assure également la couverture de l’épreuve. Une parité linguistique nécessaire pour une série comme les Blancpain GT Series, à l’accent international très prononcé.

Pour la première fois depuis le lancement du live-streaming, SRO a opté cette année pour une couverture intégrale des Total 24 Heures de Spa. Outre les traditionnelles séances d’essais libres et qualificatives, la Super Pole et le warm-up, la totalité du double-tour d’horloge est commentée par les professionnels de SRO. Et pour les entendre, ne perdez pas de temps, il ne reste que trois petites heures de course ! …

Toute l’actualité et les résultats des Total 24 Heures de Spa en un clic ! 

S'abonner
Afficher plus
Bouton retour en haut de la page