Blancpain Endurance Series

Résumé de course / 24 Heures de Spa-Francorchamps

H+21 : La bataille à trois tourne au duel entre la BMW ROWE #99 et la Bentley M-Sport #8

Alors que des gouttes tombent sur le circuit de Spa-Francorchamps, l'arrivée d'une réelle pluie n'était pas prévue pour autant avant cet après-midi. Le sprint opposant la BMW ROWE #99, la Bentley M-Sport #8 et l'Audi Phoenix #6 continue de plus belle. Malheureusement pour cette dernière, l'aventure s'arrête suite à une crevaison.

Maxime Martin est au volant de la #99 dès le début de la 19ème heure et assure de bons temps en comparaison de son rival le plus proche, Andy Soucek sur la #8.

Alors que les gouttes commencent à tomber fortement, les voitures rentrent dans leur stand. Étonnamment, les deux leaders choisissent de rester en piste ! L’Audi #6 chausse néanmoins les pneus pluie.

Sous les fines gouttelettes, la Bentley #8 rattrape, seconde par seconde, la BMW #99. Troisième, l’Audi #6 reprend 15 secondes par tour aux leaders. La #8 s’arrête finalement mais pour remettre des pneus slicks.

La bonne opération est pour la BMW qui, avec une pluie devenue quasi inexistante, roule aussi vite que les voitures en pneus pluie. L’Audi Phoenix reprend la seconde place suite à l’arrêt de la Bentley mais va devoir rechanger de pneus. La #99 passe également au box et ressort derrière la Bentley M-Sport #8.

La pluie refait son apparition sur la piste et les équipes préparent les pneumatiques en conséquence. Les deux voitures de tête continuent leur course folle contre la météo sans passer aux pneus pluie.

Incident majeur pour Christopher Mies dont la R8 #6 s’enflamme de manière spectaculaire ! Le pilote parvient à s’extraire et se mettre hors de danger. Son pneu arrière gauche a explosé et sectionné une conduite de carburant ou d’huile, la voiture prenant feu.

La BMW #99 en profite pour s’arrêter et faire une petite escale technique. La Mercedes #88 du AKKA-ASP monte provisoirement sur le podium virtuel. Mais l’autre BMW ROWE, la #98, est proche et la bataille s’annonce rude. Le drapeau vert est agité alors que la piste est détrempée. Tellement impraticable que la Bentley Parker #30 sort avant le double gauche et tape le rail. Elle réussit à se mettre à l’écart mais le drapeau jaune est quand même de mise.

Quelques pilotes font le spectacle en piste en offrant de petites figures au public. La Bentley dispose de 26 secondes d’avance sur la BMW, celle-ci n’est pas tout à fait à l’abri à plus de quatre heures du drapeau à damier.

La pluie n’arrange pas les distances de freinage et la Ferrari Kessel #11 et la Lamborghini Attempto #100 s’accrochent violemment au virage de la Source. La Lamborghini casse son radiateur, fait quelques mètres et s’arrête en haut du Raidillon.

Vanthoor semble très à l’aise sur l’Audi #28 du WRT. Le Belge est le plus rapide en piste sous la pluie. Crevaison pour la Lamborghini Barwell #666 qui peut regagner son stand rapidement.

Autre crevaison, cette fois pour la Ferrari AF Corse #50, qui était remontée à la sixième place. L’italienne est partie en tête à queue dans le Raidillon sans toucher la pile de pneus.

Nouveau coup de théâtre, la Nissan RJN #23 s’arrête sur la ligne de départ. Une nouvelle procédure de full course yellow est engagée et les équipes préparent leurs pneumatiques.

Suivez la course en live streaming.

Classification à 13h30 :

Pro : 

(1er) BMW ROWE #99

(2e) Bentley M-Sport #8

(3e) Audi WRT #28

Pro-Am : 

(9e) Porsche IMSA #76

(14e) Audi ISR #74

(16e) Ferrari AF Corse #52

Am : 

(31e) Ferrari AF Corse #51

(35e) Ferrari Kessel #888

(40e) Ferrari Rinaldi #333

Toute l’actualité et les résultats des Total 24 Heures de Spa en un clic ! 

S'abonner
Afficher plus
Bouton retour en haut de la page