Blancpain Endurance Series

Résumé de course / 24 Heures de Spa-Francorchamps

Première victoire pour Maxime Martin, Alexander Sims, Philipp Eng et ROWE Racing avec la BMW M6

Il n'y aura finalement pas eu tant de suspense dans la dernière heure de ces Total 24 heures de Spa qui voit la BMW M6 GT3 ROWE Racing #99 de Maxime Martin-Philipp Eng-Alexander Sims croiser la ligne d'arrivée en vainqueur. Au bout du suspense, la Mercedes AMG GT3 AKKA-ASP #88 monte sur la deuxième marche du podium devant l'Audi R8 LMS WRT #28 pilotée par un autre belge, Laurens Vanthoor.

La dernière salve de ravitaillements débutait juste avant l’entrée dans la dernière heure, accompagnée d’investigations des commissaires sportifs pour plusieurs voitures dont la Bentley #8 alors deuxième qui écopait d’un Drive Trough. De quoi offrir la deuxième place à la Mercedes #86 HTP? La Bentley sortait devant la Mercedes, conservant quelques secondes d’avance sur la GT à l’étoile. La question était alors de savoir si l’anglaise pourrait conserver un rythme suffisant pour étouffer toute tentative de retour de Götz. La pluie s’invitait à une demi-heure de la course avec une drache nationale typiquement belge qui contraignait les concurrents à chausser les pneus pluie, la BMW #99 conservant sa première place devant la Bentley.Les voitures encore en slicks nous offraient une séance digne d’Holiday on ice à la chicane, la #86 échappant de peu à un contact fatal, ce que la #56 ne pouvait éviter, heurtée par une Lambo. La course était placée sous neutralisation.

Principale victime, la Bentley #8 perdait trois places après avoir observé un arrêt étrangement long, l’équipe maintenant la voiture stoppée pendant une vingtaine de secondes supplémentaires sans que l’on comprenne pourquoi. Du coup, les Mercedes #86 prendre les deuxième et troisième places suivies de l’Audi #28 quatrième. Les voitures étaient relâchées pour les 15 dernières minutes. La Mercedes #86 recevait une pénalité drive trough pour unsafe release et la dernière marche du podium revenait à l’Audi #28 WRT.

C’était donc une énorme désillusion pour les Bentley Boys et plus particulièrement Maxime Soulet, Wolfgang Reip et Andy Soucek qui avaient lutté pour la victoire jusqu’à une heure de l’arrivée et étaient confortablement installés sur la deuxième marche du podium jusqu’à une demi heure du drapeau à damier et qui échouaient au quatrième rang final.

Maxime Martin a enfin vaincu le signe indien pour remporter cette course qui lui glissait entre les doigts depuis plusieurs années. Prestation impressionnante de la part du ROWE Racing qui impose la M6 GT3 dans la plus grande course d’endurance réservée aux GT dès sa première année de compétition.

© Xavier Maes
© Xavier Maes

Pro Cup et classement général
1 > BMW M6 GT3 #99 – ROWE Racing – Martin/Eng/Sims
2 > Mercedes AMG GT3 #88 – AKKA-ASP – Vautier/Rosenqvist/van der Zande
3 > Audi R8 LMS #28 – Audi Sport Team WRT – Vanthoor/Rast/Müller

En Pro-Am Cup, la Porsche 911 GT3 R #76 d’IMSA Performance décroche une magnifique victoire après une course intelligente et appliquée. La teutonne aux couleurs de Kodak devance l’Audi R8 LMS #74 ISR et la Lamborghini Huracàn GT3 #666 du Barwell Motorsport.

2016_Blancpain_Spa24h_Race_Victoire2

Pro-Am Cup (Classement général)
1 > Porsche 911 GT3 R #76 – IMSA Performance – Pilet/Jousse/Narac/Cornac (10)
2 > Audi R8 LMS #74 – ISR – Perrera/Lapierre/Hassid/Giauque (13)
3 > Lamborghini Huracàn GT3 #666 – Barwell Motorsport – Minshaw/Keen/Gavin/Osborne (17)

Course méritoire récompensée d’une belle victoire pour la Ferrari 458 Italia GT3 #888 du Kessel racing qui devançait donc deux 488 GT3 de nouvelle génération, la #51 AF Corse terminant à un tour des vainqueurs de la catégorie, la #333 du Rinaldi Racing s’offrant une belle troisième place pour une razzia du cheval cabré.

2016_Blancpain_Spa24h_Race_Victoire3

Am Cup (Classement général)
1 > Ferrari 458 Italia GT3 #888 – Kessel Racing – Zanutti/Gitlin/Talbot/Cadei (32)
2 > Ferrari 488 GT3 #51 – AF Corse – Mann/Guedes/Mastronardi/Cressoni (34)
3 > Ferrari 488 GT3 #333 – Rinaldi Racing – Ehret/Salikhov/Matschull/Seefried (36)

S'abonner
Afficher plus
Bouton retour en haut de la page