Blancpain Endurance Series

Déclaration d'après course / 24 Heures de Spa-Francorchamps

Le Belgian Audi Club Team WRT reste fidèle au podium aux Total 24h de Spa

Le team WRT a ajouté un nouveau podium à sa collection lors des Total 24h de Spa 2016. Le trio vedette de l'équipe, Vanthoor - Müller - Rast, a franchi la ligne d'arrivée à la troisième place après une course plutôt dramatique. C'est le septième podium de l'équipe sur les six dernières années !

Après cette course exténuante, Vincent Vosse, patron du team WRT, admettait : « Je suis vraiment heureux, nous finissons sur le podium une fois encore après cette semaine intense. À Spa, rien ne se prédit. La #28 n’était pas en mesure de faire quoi que ce soit samedi soir et pourtant elle finit sur le podium après un retour incroyable. Sans cet incident, nous aurions pu nous battre pour la victoire. Mais les courses de 24h sont comme cela, on ne peut pas être au bon moment au bon endroit tout le temps. Nous ramenons cinq voitures à l’arrivée et faisons gagner la Coupe du Roi à Audi, c’est déjà très positif. Le team a fait un excellent boulot ! ».

Après la domination des Mercedes en Super Pole et leur déclassement qui suivit, Laurens Vanthoor s’est retrouvé en pole position sur l’Audi R8 LMS #28. Robin Frijns, seul autre pilote WRT à s’être qualifié pour la fameuse session du vendredi soir, s’y classait septième.

La première phase de la course fut prometteuse pour WRT. Avec René Rast et Robin Frijns qui prenaient le départ, la #28 et la #2 gardèrent leurs positions durant un bon moment. Après toutes les périodes de Full Course Yellow (FCY) et de safety-car, la course reprit de plus belle. Après quatre heures, la #28 se tenait à la quatrième place, tandis que la #1 entamait sa remontée en septième position. Alors que la lumière du soleil tombait, les problèmes arrivèrent en nombre. Juste après 22h, la #28 est heurtée par la Jaguar #114 et repart avec une crevaison et quelques dégâts sans gravité. Mais l’incident lui coûta trois tours sur les leaders. C’est une folle remontée qu’entamait alors l’équipage de la #28, Laurens Vanthoor signant le meilleur tour en course en 2’18’793.

Avec des Mercedes et une Bentley aux portes du podium, la troisième place n’était pas gagnée d’avance. Mais à Spa, rien n’est écrit avant le drapeau à damiers. Les concours de circonstance, la pluie et la stratégie payèrent finalement pour la #28 qui passa pour la dernière fois la ligne droite des stands à la troisième place.

Laurens Vanthoor reste néanmoins content de ce résultat : « Nous avons signé un résultat incroyable après notre accident de cette nuit. En même temps, nous nous sentons frustrés parce que nous étions assez rapide pour espérer mieux. Mais avec tous les incidents en course, les pénalités etc, je pense que nous avons tiré le meilleur de nous même. »

La voiture #2 de Robin Frijns – Stuart Leonard – Michael Meadows n’aura pas vu la lumière du jour après un soucis moteur. Ce fut le seul abandon du team après un début prometteur.
Les problèmes de la nuit ont aussi touché la #1 de Will Stevens – Fred Vervisch – Dries Vanthoor qui, après avoir tenu la troisième place, a souffert de coupures moteur à répétition, arrêtant la voiture par deux fois sur la piste. Par chance, les pilotes ont pu la ramener à chaque fois au box. Cette course frustrante s’est toutefois clôturée avec un record à la clé, celui du nombre d’arrêts au stand : 37.
 
Heureusement, la course des Audi #3 et #4 fut plus calme. Bertrand Baguette – Adrien De Leener – Pierre Kaffer ramenèrent la voiture en huitième position tandis que Filipe Albuquerque – Sergio Jimenez – Rodrigo Baptista dans la #3, finissent douzième.
 
La finale de la Blancpain Endurance Cup est prévue au Nürburgring les 16 et 17 septembre, mais avant cela le Belgian Audi Club Team WRT a rendez-vous avec le Hungaroring pour la Blancpain Sprint Cup des 27 et 28 août.
 

S'abonner
Afficher plus
Bouton retour en haut de la page