Blancpain Endurance Series

Interview / 3 Heures du Nürburgirng

Christian Loriaux fait le point sur la saison du Bentley Team M-Sport

Le célèbre ingénieur carolo, Christan Loriaux, nous a livré son ressenti sur cette épreuve et le championnat dans sa globalité, avec son habituel franc-parlé et son accent inimitable.

Dernière cours de la saison, dans la position du chasseur pour le titre, comme l’an dernier. Qu’est-ce qui pourrait faire la différence et tourner en votre faveur cette année?

« Il faut gagner! Mais il y a peu de possibilités de victoire ici, par rapport à McLaren et les autres. Nous ferons de notre mieux en visant la victoire, mais ce n’est pas facile avec la météo incertaine et des chances de pluie qui ne nous arrangeraient pas. C’est donc un désavantage par rapport à l’année dernière.
De plus, nous devons changer le châssis de la voiture #7 (victime d’un gros crash lors de la 1ère séance d’essais. Ndlr) car elle est complètement détruite. Elle devra partir du fond de grille de départ, nous sommes donc en situation plus difficile que l’an dernier. »

Est-ce que faire la course pour la Sprint Cup sur ce circuit il y a un mois a aidé à préparer la voiture pour cette manche-ci?

« Pas vraiment, car les conditions sont fort différentes par rapport à cette course-là. Il est vrai qu’on arrive avec un set-up avec lequel on a déjà roulé mais nous avions déjà celui de l’an dernier, donc ça n’aide pas spécialement. »

Si jamais vous ne repartez pas avec le titre en poche cette fois-ci, penses-tu qu’une course en a été spécifiquement plus la cause qu’une autre, comme les 24 heures de Spa?

« Non, je pense que dans un sens il se perd toute l’année. Il y a certes les 24 heures de Spa, mais il y a aussi d’autres courses comme au Paul Ricard où les derniers ravitaillements tournent au désastre alors que nous étions en tête.
C’est dommage, surtout si nous le perdons face à McLaren car ils finissent tellement loin à Spa… C’est spécial qu’une équipe qui fait un aussi mauvais résultat sur la plus grosse course d’endurance de la saison puisse gagner la Coupe Endurance. Cela dit, nous aurions pu aussi faire beaucoup mieux.
C’est une saison frustrante car il y a de nombreuses courses où nous étions rapides et fiables mais de nombreuses bêtises nous ont souvent fait perdre des places. Mais c’est le sport auto! »

Vous y croyez malgré tout?

« Il n’y a qu’un seul objectif: nous venons sur toutes les courses pour gagner! Nous avons souvent été devant mais nous n’en avons pas encore gagné une cette saison. »

S'abonner
Afficher plus
Bouton retour en haut de la page