WeatherTech SportsCar Championship

Résumé de course / Austin

Mi-course : Wayne Taylor garde le rythme

Deux heures quarante de course attendent les pilotes du WeatherTech Championship. À la mi-course, la Corvette DP du Wayne Taylor Racing mène toujours le peloton mais les écarts restent serrés.

Prototypes : Après 40 minutes de course, la Corvette DP #90 s’arrêta sur le côté, sans dommage apparent mais la course rentrait sous régime de drapeau jaune. Devant, l’autre Corvette #10 tenait la tête pour quelques secondes devant les deux Mazda, respectivement la #55 et la #70. La DeltaWing s’offrait alors la quatrième place. Le restart fût chaotique pour la Ligier #60 et la DeltaWing : les deux autos se touchent et partent en tête à queue. La ligier touche un panneau publicitaire et celui-ci se bloque sur l’avant de celle-ci. Impossible de décrocher le morceau accroché, la voiture s’arrête et le Full Course Yellow est déployé. Drapeau vert et coup de théâtre, les Corvette DP ont repris du temps au Mazda sur les arrêts au stand : les Corvette #5 et #31 sont désormais deuxième et troisième. Jusqu’à la mi-course les positions se tiennent. Juste à la mi-course : la Mazda #55 s’arrêtait sur le bas côté, moteur éteint.

Prototypes Challenge : En PC, l’Oreca #52 ne lâcha pas la première position alors que les #7 et #8 suivaient. Changement total de hiérarchie après les arrêts : la #20 récupère la tête devant la #38 et la #26.

GTLM : Gros changements en GTLM, où c’est Ferrari et la #62 qui s’empare vite de la tête suivie par les deux Porsche #911 et #912. Après les deux périodes sous drapeau jaune, Nick Tandy sur la Porsche #911 parvient à prendre la tête. La #912 chasse alors la Ferrari. Fisichella fait encore le spectacle en se hissant contre la portière de la Porsche #911 non sans y allant par petits coups.

GTD : En GTD, pas de gros changements avec les premiers arrêts : la Porsche #23 du Alex Job Racing a tenu bon. La Lamborghini #48 récupère la deuxième place après le FCY tandis que la BMW #97 se glisse en troisième position. Malheureusement pour la Viper #33, la mécanique pose problème et l’équipe indique que ce sera difficile à réparer. L’espoir d’une victoire s’échappe pour la Dodge. Derrière, les GTD roulent en peloton et nous offre un spectacle fabuleux.

S'abonner
Afficher plus
Bouton retour en haut de la page