Blancpain Endurance Series

null / null

Le Grasser mène avec la #16, chemin de croix pour la McLaren #58

  • Overall : Remontée difficile pour la #8, avec des dégâts pour la #58

Énorme crash dès le départ pour la McLaren #59 ! L’avant est complètement détruit, c’est l’abandon. Son pilote, Andrew Watson, a subit un coup de raquette à hauteur de la tribune Mercedes en passant sur l’herbe synthétique derrière le vibreur. Elle ne joue pas le championnat Pilotes, mais elle aurait pu aider l’équipe…
La voiture sœur, quant à elle, a été ralentie par l’accrochage du premier virage entre l’Aston Martin et la Ferrari, évitant de peu l’accrochage avec elles. Elle est repartie aux alentours de la 15ème place.

Pendant ce temps en tête, les deux Lamborghini du Grasser Racing Team s’échappent, non sans se livrer un bel affrontement.
Leur élan est cependant rapidement freiné, la Safety Car étant sortie à cause du trop grand nombre de voitures en difficulté sur la piste.

Restart après 10 minutes de course. Deux luttes fratricides en tête, entre les deux Lamborghini #19 et #16 de Stolz et Bortolotti, et les deux Audi #1 de Vervisch et la #28 de Stevens. La Mercedes #84 de Baumann, candidate pour le titre, s’est également mêlée à la lutte.

Maxime Soulet, sur la Bentley #8, tente de remonter des places progressivement, il est actuellement 9ème. Il est coincé derrière la Ferrari 488 GT3 #50. Sa frustration est palpable car le pilote de l’italienne, Michele Rugolo, le bouchonne clairement. Il est même passé par la voiture qui le suivait, la Ferrari Pro-Am #66.

La Nissan #23 est en forme et s’est emparée de la 4ème place à la Mercedes #84 et l’Audi #28 de Mies. Ce dernier a d’ailleurs un problème, visiblement avec des dommages à l’arrière droit. Il est repassé par les stands et est rentré dans le box.
Pendant ce temps, la McLaren #58 remonte le peloton, actuellement en 14ème position.

Encore une grosse frayeur pour ce dernier! Il a en effet envoyé l’Audi #25 de Marco Bonanomi dans le bac à gravier suite à une touchette après un freinage manqué.

La file s’allonge derrière la Ferrari jaune #50, qui est plus lente que ses poursuivants. Le premier à réussir à passer est la Ferrari noire #66, Maxime Soulet restant bloqué derrière. Heureusement au tour suivant, le Belge trouve enfin l’ouverture!
Deuxième incident pour la McLaren #58, poussant la Lamborghini #101 du Attempto Racing en tête à queue au premier virage. Rob Bell prend de gros risques pour remonter les positions perdues lors des qualifications et du début de course.
Le pilote anglais reçoit d’ailleurs un avertissement suite à cette touchette!

Situation similaire pour Maxime Soulet, en plein affrontement pour la 7ème place avec la Ferrari #66 qui domine la catégorie Pro-Am.

Problème technique pour la Jaguar #14 du Emil Frey Racing qui roule au ralenti.
Incident également entre la Mercedes #84 et la Ferrari AF Corse #53, ce premier envoyant la 458 en tête à queue.

C’est maintenant au tour de la McLaren du Garage 59 d’être coincée derrière la Ferrari jaune de chez AF Corse. Il passe celle-ci au prix d’un gros risque, la 488 résistant plus que nécessaire.

Drive-Through pour les deux Audi du Sainteloc Racing #25 et #26, Pro et Pro-Am, dû à des dépassements sous drapeau jaune.
L’accrochage entre la #58 et la #101 est sous investigation.
Pendant ce temps, tête à queue sans incidence pour la Mercedes AMG GT3 #85 au niveau de la tribune Mercedes.

Coup de théâtre dans la lutte pour le titre! La McLaren #58 reçoit un Drive Through. Effectué immédiatement, l’anglaise ressort en 20ème position.

Après une heure de course, ravitaillement pour l’ensemble du plateau. Duncan Tappy est reparti au volant de la 650S GT3 #58, Jazeman Jaafar au volant de l’AMG GT3 #84, Wolfgang Reip au volant de la Continental GT3 #8 et Alexander Sims sur la M6 GT3 #99. Ce dernier est seulement 18ème.

C’est donc actuellement la Bentley #8 qui est en position idéale pour le titre, mais Leena Gade est appelée à la Direction de Course car le ravitaillement de l’anglaise est sous investigation! Pendant ce temps, la Mercedes #84 accomplit une course idéale, en passant cette fois l’Huracan #19 pour la 4ème position.

En tête de la course, c’est toujours la #16 qui mène avec Rolf Ineichen au volant. Il est suivit à 9 secondes par Dries Vanthoor sur la #1 et l’impressionnante Nissan #23 de Mitsunori Takaboshi à 30 secondes.

Juste avant la mi-course, la McLaren #58 est retrouvée en tête à queue au premier virage, suite à un contact avec la Mercedes #85! Les deux voitures ont des dégâts, et la McLaren rentre au ralenti avec une crevaison à l’arrière droit. La 650 S est repartie en 27ème position.

  • Pro-Am : Grosse domination de la Ferrari #66
©V-IMAGES
©V-IMAGES

Dès le premier virage, l’Aston Martin Vantage #44, détentrice de la pole position, a été poussée en tête à queue par une Ferrari.
La Porsche #76 d’IMSA Performance est également partie à la faute au 2ème tour.

En tête de la catégorie et 10ème overall, la Ferrari 458 Italia GT3 #66 du Black Pearl Racing. Après avoir passé Maxime Soulet, bloqué derrière la Ferrari #50 d’AF Corse, l’italienne réussi à passer cette dernière au profit de la 7ème place.

La Jaguar #14 du Emil Frey Racing, en perdant toute puissance au premier virage, à envoyé la Lamborghini #29 du Konrad Motorsport en tête à queue, celle-ci tentant d’éviter l’anglaise.

Derrière la Ferrari suit la Lamborghini #78 du Barwell Motorsport, et la Ferrari #11 du Kessel Racing, actuel leader du championnat.

Tête à queue sans conséquence pour l’Audi #25 de Marc Rostan devant la tribune Mercedes.

  • Am : L’AKKA ASP prend la main
©V-IMAGES
©V-IMAGES

Le départ s’est déroulé sans incidents notables, la Ferrari d’AF Corse gardant la tête de la catégorie. Deuxième position pour le célèbre essayeur Chris Harris sur la Bentley Continental GT3 #30 du Team Parker Racing.

Le leader du championnat, la #888 du Kessel Racing, vient de passer en 4ème position, la #333 du Rinaldi Racing lui cédant sa place.

Angélique Detavernier, qui nous confiait avant la course vouloir avant tout survivre et prendre un maximum d’expérience en GT3 avec un roulage d’une heure, atteint pour le moment ses objectifs. Elle est 8ème de la catégorie, à 3 tours des leaders.

C’est maintenant la Mercedes du AKKA ASP #87 qui mène la catégorie, un tour devant la Bentley #30.

S'abonner
Afficher plus
Bouton retour en haut de la page