Blancpain Endurance Series

Résumé de qualifications / 3 Heures du Nürburgirng

Le Grasser Racing Team a vu clair dans le brouillard

C'est dans un brouillard compact qu'a démarré la séance qualificative. A cause d'un manque de visibilité évident, la Q1 a été annulée. Sans amélioration des conditions, la Q2 a également été supprimée. Heureusement, vers 9h50, le brouillard s'est partiellement levé et la Q3 a pu être lancée.

  • Overall : Lamborghini et le Grasser devancent WRT et AF Corse
©V-IMAGES
©V-IMAGES

 

C’est l’entièreté des concurrents en file indienne qui se sont lancés à l’assaut du circuit F1 du Nürburgring, encore sous le brouillard par endroits.

La première à se lancer dans un chrono est la Mercedes AMG GT3 #84, voiture toujours en lice pour le titre. Elle est évidemment suivie par tous ses camarades de course.

Coup de théâtre dès le premier tour! La Bentley Continental GT3 #8, deuxième au championnat, a tiré tout droit au premier virage jusqu’à toucher le mur de pneus. Heureusement pour Andy Soucek et ses équipiers, les dégâts ne semblent pas trop importants.
Un drapeau rouge a arrêté la séance le temps de remettre l’anglaise en piste. Elle a pu rentrer au stand par elle-même à un rythme rassurant.

Bien que les concurrents aient perdu un peu de temps avec le tour de rentrée et de chauffe au restart, l’arrêt du chrono lors d’un drapeau rouge en qualifications laisse aux concurrents toute latitude pour refaire un chrono significatif.

C’est cette fois Christopher Mies sur l’Audi R8 LMS #28 qui mène la danse, et qui signe le meilleur temps en 2’01″705, un temps relativement lent expliqué par une piste encore humide par endroits.

Le suivant à se faire piéger au premier virage est la BMW M6 GT3 #15. Elle a pu rejoindre la piste par ses propres moyens.

Le temps de Mies est cependant rapidement amélioré de nombreuses fois à chaque passage d’une voiture.
Et c’est un nouveau drapeau rouge qui vient mettre fin à la séance, à une minute du drapeau à damier, à cause d’une sortie dans le bac à gravier d’une Ferrari.

Après la #16 en pré-qualifications, c’est la voiture sœur, la Lamborghini Huracan GT3 #19 du Grasser RT, qui signe la pole position, grâce à un 1’57″379 de Luca Stolz. Il est suivi par Christopher Mies à 256 millièmes, et Alessandro Pier Guidi sur la Ferrari d’AF Corse #50, déjà en forme hier.

Du coté des candidats au titre, le mieux placé est Maximilian Buhk et sa Mercedes #84 du HTP Motorsport en quatrième position.
Malgré sa sortie de piste, Andy Soucek est le suivant en plaçant sa Bentley #8 en 12ème position, devant les deux Audi WRT #2 et #1.
Le leader du championnat, Rob Bell, est 21ème sur sa McLaren #58, alors que la BMW #99 est seulement 39ème.

Luca Stolz (Lamborghini Huracan GT3 #19) – Overall pole :
« Nous avions déjà connu une bonne journée hier avec la #16 qui avait le meilleur temps et nous savions que nous pouvions faire une bonne qualification. La Lamborghini fonctionne très bien sur ce tracé et, dans ces conditions, il fallait surtout rester calme et concentré. Nous avons eu un bon timing pour ne pas trop être gênés dans le trafic et j’ai pu sortir un bon chrono. C’est positif en vue de la course. »

  • Pro-Am : Belle prestation de la Vantage #44
©V-IMAGES
©V-IMAGES

C’est Jonathan Adam sur l’Aston Martin #44 du Oman Racing qui prend le premier le commandement, avant que Matt Griffin ne prenne l’avantage sur la Ferrari #52 de chez AF Corse.

C’est cependant l’Aston Martin Vantage GT3 qui conclura la session en tête, avec un temps d’1’58″375.
Du coté du leader du championnat, la Ferrari 488 GT3 #11 du Kessel Racing, elle est en 34ème position à 4 secondes de la pole.

Jonathan Adam (Aston Martin Vantage GT3 #44) – Pro-Am pole (6ème Overall) :
« Nous avons essayé de sortir le meilleur résultat possible dans ces conditions. Même si nous restons concentrés sur un possible bon classement final au championnat, nous voulions surtout bien faire et en restant concentré j’ai pu signer la pole en Pro-Am. »

  • Am : Domination d’AF Corse sur la #51
©V-IMAGES
©V-IMAGES

La Ferrari 488 GT3 #51 d’AF Corse a largement dominé la catégorie Am, Rino Mastronardi réalisant un chrono de 1’59″954 le positionnant en 25ème position. Son plus proche poursuivant est 43ème à plus de 3 secondes, en la personne de Jose Manuel Balbiani sur la Mercedes #46 de Sports & You.

Le Kessel Racing, actuellement en tête du championnat, n’est qu’avant-dernière, la Ferrari 458 Italia GT3 #888 n’ayant signé que le 53ème chrono.

Rino Mastronardi (Ferrari 488 GT3 #51) – Am pole (25ème Overall) :
« Ce fut plutôt fun, même si les conditions n’étaient pas idéales, la piste était délicate et glissante et il fallait bien se placer dans le trafic. Au final nous avons fait les bons choix et ça nous place en pole de la catégorie. »

S'abonner
Afficher plus
Bouton retour en haut de la page