WeatherTech SportsCar Championship

Résumé de course / Petit Le Mans

H+6 : Le Michael Shank Racing prend la tête entre deux neutralisations

C'est sous Safety Car que le cap des 4 heures est passé, avec de surprenantes images de commissaires et officiels en train de réparer la surface de la piste, celle-ci ayant été découpée et resurfacée en course! Cette neutralisation a malheureusement duré un très, très long moment... Et c'est seulement après le cap de la 5ème heure que la course est repartie! Et c'est sous Safety Car également que celui des 6 heures est passé suite à la grosse sortie de Nick Tandy dû à une PC.

Cliquez ici pour le live stream et ici pour le classement en live.

  • Prototypes : Hold up du Michael Shank, bel affrontement pour le titre

En tête, c’est toujours Joao Barbosa sur la Corvette DP. Derrière la #5, nous avons encore deux Corvettes DP, la #31 d’Eric Curran et la #10 de Max Angelelli. Viens ensuite la première LMP2 avec la Ligier JS P2 #60, pilotée par Oswaldo Negri Jr.
Les cinq premiers de la catégorie sont dans le même tour.

Peu après le restart, c’est cependant la Ligier du Michael Shank Racing #60 pilotée par Negri qui est deuxième, et qui met une grosse pression sur le leader, Barbosa sur la #5. Ce dernier a eu un léger contact avec la Corvette DP #31 en le dépassant en freinage au virage 10. Ces trois premiers se suivent de très près, se rapprochant et s’éloignant les uns des autres au rythme du trafic.

C’est encore au virage 10 que la #60 a trouvé l’ouverture sur la #5 grâce à un dépassement osé! Les deux voitures d’Action Express, en lutte pour le titre, se retrouvent donc l’une derrière l’autre, mais peut-être pas pour longtemps cependant car la #31 voit la #10 du Wayne Taylor Racing, avec Max Angelelli au volant, revenir très fort. Celle-ci est également en lutte pour remporter le championnat. Il y aura même un contact, encore à ce fameux « turn 10 ».

  • PC : PR1/Mathiasen Motorsports se rapproche du titre

Trois PC résistent devant la meute des GTLM, à trois tours des leaders: la #38 de James French, la #52 de Robert Alon et la #85 de Misha Goikhberg.

Après 4 heures 30 de course, c’est la #52 du PR1/Mathiasen Motorsports, menée par Robert Alon, qui mène la catégorie. Cela pourrait signifier le titre pour son équipe, car celle-ci n’est qu’à 10 points de la #8 du Starworks Motorsport qui est à plus de 16 tours en 6ème position.

  • GTLM : Ferrari devant, gros crash pour la Porsche #911

Profitant de la Safety Car, la BMW M6 GT3 #25 a, chose surprenante, changé ses freins.

Si Marcel Fassler menait au début de cette neutralisation avec sa Corvette C7.R #4, la Ferrari 488 #62 de Toni Vilander a repris la tête au leader suite au ravitaillement de celui-ci. Derrière, la Porsche #911 de Lietz suit l’américaine et l’italienne, devant la Ford GT #66, l’autre 488 #68 et la BMW #25. Ces six-là sont dans le même tour.

Dès le restart, grosse pression de Fassler sur Vilander, ainsi que de Sébastien Bourdais sur Lietz à déjà un petit écart des deux premiers. Ce dernier finira par trouver l’ouverture sur l’allemande.

Gros incident en approchant du cap de la 6ème heure ! La Porsche #911, avec Nick Tandy au volant qu’il venait de prendre, s’est fait sortir par une PC, heurtant ensuite violemment le mur de l’arrière. Il a pu repartir, mais il y a de gros dégâts. Il est donc logiquement rentré dans son box.

  • GTD : Bel affrontement en tête

Longtemps leader de la catégorie, la Viper GT3-R #33 est maintenant rétrogradée en 3ème position. Elle est précédée par l’Audi R8 LMS #44 de Marco Seefried et la Porsche 911 GT3 R #23 de Mario Farnbacher.

Si les deux premiers ne changeront pas durant la demi-heure après le restart, la Viper continuera sa dégringolade dans le classement. En tête par contre, les deux allemandes se suivent de près.

Les deux prétendants à la victoire ne sont pas passés loin du crash: Farnbacher a tenté de surprendre Seefried en changeant brusquement de coté, mais ce dernier l’en a empêché en lui fermant solidement la porte. Il trouvera cependant l’ouverture peu après.

S'abonner
Afficher plus
Bouton retour en haut de la page