WeatherTech SportsCar Championship

Déclaration d'après course / Petit Le Mans

Scuderia Corsa renouvelle son titre en GTD et écrit l’histoire avec Christina Nielsen

Au sortir d'une saison d'âpres luttes, Scuderia Cirsa renouvelle son titre de champion GT-Daytona en IMSA WeatherTech SportsCar Championship. Un sacre ponctué d'un septième podium pour la formation de Giacomo Mattioli à Petit Le Mans avec la troisième place de Nielsen-Balzan-Segal.

Cerise sur le gâteau, Christina Nielsen – transfuge de TRG-AMR avec qui elle avait échoué à la place de vice-championne en 2015 derrière la Scuderia Corsa – a écrit une page d’histoire en devenant la première femme à remporter un championnat majeur dans un championnat d’Amérique du Nord. Forte de deux victoires et de cinq podiums supplémentaires, elle et son équipier Alessandro Balzan terminent la saison avec 330 points dans leur escarcelle, soit 27 de plus que leur plus proche poursuivant. Il s’agit du premier titre pour Nielsen, le deuxième pour Balzan et le troisième en quatre saisons pour Scuderia Corsa. Sacré palmarès.

Une course menée tambour battant
Christina Nielsen a pris le départ, et malgré un contact et un rythme de course extrêmement rapide, elle effectuait trois heures et huit minutes de relais d’affilée pour sécuriser le titre avant de céder le volant à Jeff Segal. Une performance dont elle pouvait se montrer fière : « J’étais plutôt fatiguée quand je suis sortie de la voiture, mais c’était un sentiment génial. Honnêtement, ce fut éprouvant mentalement de rester dans la voiture plus longtemps que la durée totale d’une épreuve normale du championnat (2h40, ndlr). L’équipe a réalisé un super boulot pour m’aider à rester calme, à prendre sur moi et me tenir informée en me donnant un bon retour d’informations. »

Et la jeune Danoise d’ajouter : « Chacun a profité du dur labeur que nous avons consenti tout au long de l’année pour être champions, c’est fantastique! Et il n’y a personne d’autre qu’Alessandro Balzan, Jeff Segal et Scuderia Corsa avec qui je voudrais partager cela. Le temps file à toute vitesses avec tous ces gens et j’ai vraiment adoré piloter la 488 GT3. Ferrari nous a fourni une super voiture avec laquelle courir. »

© Bob Chapman, Autosport Image
© Bob Chapman, Autosport Image

Balzan et Segal on ensuite parfaitement chevauché les crêtes et pentes des montagnes russes de Road Atlanta dans la catégorie GTD durant les sept heures de course restantes. Ils ont chacun tenu le volant de la Ferrari 488 GT3 #63 en tête de la catégorie. Une crevaison juste avant la dernière heure a rétrogradé Balzan au huitième rang à l’entame des 60 dernières minutes de course, mais il est parvenu a remonter au cours de son dernier relais pour permettre à sa monture et à la Scuderia Corsa de décrocher la troisième place.

Pour lui, ce deuxième titre décroché avec Scuderia Corsa a une saveur particulière en comparaison du premier obtenu en 2013 en GRAND-AM : « Il y a eu pas mal de prmeières pour moi cette saison. J’ai gagné ma première épreuve d’endurance à Sebring, puis la seconde à Watkins Glen. Et nous y sommes parvenus ensemble – Christina et moi avons été associés toute la saison, contrairement à 2013 où j’avais eu différents équipiers et n’avait donc pas eu l’opportunité de partager le titre. Je me sens très chanceux de courir avec le sgars de la Scuderia Corsa, de piloter la 488 GT3 et d’avoir Christina comme équipière. Elle a fait un boulot fantastique toute l’année, et nous a toujours remis une voiture en parfait état et en bonne position! »

Pour sa part, Mattioli a confié : « Ce jour (lisez samedi) appartient à Christina et Alessandro. Ils ont réalisé un travail fantastique toute l’année. Même aujourd’hui, la course était plutôt difficile, nous avons été heurtés quelques fois mais chacun est resté concentré et nous avons ramené un super podium à la maison. Jeff Segal est ce qui se fait de mieux en matière de garantie du travail bien fait que vous puissiez avoir, une fois encore il a réalisé une solide performance pour Scuderia Corsa. Être en mesure de décrocher trois championnats en quatre saisons requiert des individus très talentueux, totalement dédiés et travaillant dur, comme notre Directeur des opérations Roberto Amorosi. Sous sa supervision, l’équipe a réalisé un travail de folie tout au long de la saison. »

La deuxième voiture inscrite à Petit Le Mans, la Ferrari 488 GTE #68 Scuderia Corsa pilotée par Andrea Bertolini, Alessandro Pier Guidi et Daniel Serra était compétitive et se maintenait dans le Top 5 du GTLM jusqu’à son abandon dans les dernières étapes de la course suite à un incendie dans les stands.

Christina Nielsen, Alessandro Balzan et Giacomo Mattioli recevront leur trophée de champions ce lundi soir lors de la Nuit des Champions IMSA à Chateau Elan – Atlanta en Géorgie.

S'abonner
Afficher plus
Bouton retour en haut de la page