ELMS

Résumé de course / 4 Heures d'Estoril

G-Drive à deux heures du hold up, désastre pour le Thiriet by TDS!

Un désastre se joue au classement général, le Thiriet by TDS étant bloqué dans son box suite à un problème électronique. Le G-Drive, qui mène actuellement la course, se rapproche donc du titre pour la dernière course de la Gibson 015S!

  • LMP2 : G-Drive domine et se rapproche du titre, Thiriet perd gros
ELMS 2016 Estoril, ©VIMAGES/Fabre
ELMS 2016 Estoril, ©VIMAGES/Fabre

Incroyable départ de Giedo Van der Garde sur la #38, s’emparant de la tête dès le premier virage, malgré une sortie large.
Derrière, un gros affrontement entre Nicolas Lapierre sur la #21 et Fabien Barthez sur la #23 finit mal pour l’ancienne star du football: il est parti en tête à queue suivit d’un léger contact avec les barrières.

Peu après, l’Oreca 05 du Dragon Speed a repris son bien à la Gibson 015S du G-Drive, le proto français creusant rapidement l’écart.

Le Thiriet By Tds Racing, leader du championnat, est actuellement 5ème avec Pierre Thiriet au volant. Il doit encore grimper d’une position s’il veut assurer le titre à ses équipiers et lui-même.

Déjà 21ème du classement, la Ligier du Panis-Barthez reçoit un Stop&Go de 2 minutes pour changement de moteur.

Lors du premier dépassement des GTE, Van der Garde est un peu trop optimiste en plongeant très tard à l’intérieur de la Ferrari AF Corse #51. Celle-ci ne possédant pas l’aéro des prototypes, elle est obligée de garder sa trajectoire, ce qui conduit à un accrochage et un tête à queue de l’italienne.
Il ne recevra qu’un avertissement pour cela.

Peu après la première demi-heure, Pierre Thiriet est déjà revenu sur la BR01 #32 du SMP Racing, Petrov étant au volant, et tente de s’emparer d’une 4ème place salvatrice.
Une première belle opportunité se présente grâce au trafic de LMP3 au début de la ligne droite, malheureusement le Français ne prendra pas l’avantage. C’est en faisant l’extérieur à une GTE, Petrov étant lui à l’intérieur, que Thiriet s’emparera de la 4ème position.

Le chemin de croix se poursuit pour la #23 du Panis-Barthez Compétition, celle-ci étant cette fois partie en tête-à-queue.
Superbe affrontement en tête, Van de Garde étant dans les échappement de Nicolas Lapierre. Il trouvera l’ouverture sur le Français à 10 minutes de la 1ère heure, juste avant le ravitaillement des deux leaders.

Et c’est l’Oreca 05 du Dragon Speed qui ressortira en tête suite à un ravitaillement bien plus rapide. Cependant, la #21 perdra cet avantage en sortant de la piste, les deux protos se retrouvant à nouveau l’un derrière l’autre!
Et Simon Dolan sur la Gibson prendra rapidement l’avantage sur Hedman Henrik, qui peut s’en vouloir pour son erreur.

Et il ne s’arrête pas là, une deuxième erreur le faisant toucher légèrement les barrières.

Coup de théâtre dans la lutte pour le titre! La #46 du Thiriet by TDS est rentrée dans son box! C’est donc pour l’instant le G-Drive qui remporterait le titre.

  • LMP3 : Les leaders différents se succèdent
ELMS 2016 Estoril, ©VIMAGES/Fabre
ELMS 2016 Estoril, ©VIMAGES/Fabre

Avant même le départ, premier incident: la #19 du Duqueine Engineering est partie en tête à queue lors du tour de formation.

Excellent départ pour les deux voitures du United Autosports, champion LMP3 2016: les deux voitures ont gardé la tête et commencent à creuser un écart. Ce n’est pas le cas du Duqueine dont les deux voitures ont perdu de nombreuses places. C’est donc la #9 du Graff qui occupe la 3ème place, avec Enzo Guibbert au volant.

Sortie de piste sans conséquence de la #10, l’autre LMP3 du Graff. A cause d’un départ volé, la #11 d’Eurointernational reçoit un Drive Through.

Incendie rapidement maitrisé dans les stands pour la #17 d’Ultimate suite à une projection de carburant sur les freins! Elle est ensuite rentrée dans son box.

C’est ensuite la #2 du United Autosports qui part en tête à queue suite à un contact avec une autre LMP3. Elle reste bloquée avec les roues arrières dans le bac à gravier, mais a néanmoins pu repartir peu après.

C’est pour le moment la #18 du M.Racing – YMR qui mène cette catégorie très disputée.

  • GTE : Aston Martin Racing domine le GTE
ELMS 2016 Estoril, ©VIMAGES/Fabre
ELMS 2016 Estoril, ©VIMAGES/Fabre

C’est AF Corse et la #51 qui s’est emparé de la tête devant le poleman, la #88 du Proton Competition.

Rentrée aux stands de la Ferrari #56 suite à une crevaison, alors qu’un superbe affrontement se déroule entre l’Aston Martin #99, qui a pris l’avantage, la Porsche #88 et la Ferrari #66.
L’anglaise, pilotée par Alex Macdowall met ensuite la pression sur le leader de la catégorie, rapidement rejointe par la 458 Italia #66.

La 911 RSR a subit une crevaison suite à un contact avec une LMP3. Elle rentre dans les stands pour changer de roue et en profite pour ravitailler.

Suite à l’accrochage entre la #51 et la Gibson du G-Drive, la Ferrari dégringole en 4ème position, offrant la tête à l’Aston Martin.

Crevaison pour la Ferrari #55 d’AF Corse qui repasse par son stand, alors que la #60 du Formula Racing est partie en tête à queue.
Au moment de plonger dans la deuxième heure, c’est même l’abandon pour cette dernière qui s’arrête hors de la piste.

Encore un incident pour une Ferrari, avec cette fois de la fumée à l’arrière de la #66 du JMW Motorsport.
Rapidement suivi par un incendie de la 458 Italia #56 du AT Racing dans les stands! Elle a néanmoins pu repartir quelques minutes après.
La #66 de Robert Smith est ensuite rentrée dans son box.

C’est donc toujours l’Aston Martin Vantage #99 qui mène actuellement la catégorie devant la #51.

S'abonner
Afficher plus
Bouton retour en haut de la page