ELMS

Résumé de course / 4 Heures d'Estoril

Le titre pour le G-Drive et Aston Martin Racing et leurs pilotes!

C'est sous Safety Car qu'a débuté la deuxième moitié de la course suite à un gros accrochage entre la Ligier LMP3 #2 du United Autosports et la Ferrari #66 du JWM Motorsport. La première a perdu le contrôle et est allée percuter la seconde qui était au ralenti.

  • LMP2 : Incroyable dernière course pour le G-Drive et sa vieille Gibson, qui remporte le titre ELMS 2016!
ELMS 2016 Estoril, ©VIMAGES/Fabre
ELMS 2016 Estoril, ©VIMAGES/Fabre

Abandon de la Ligier JS P2 du Greaves Motorsport, Julien Canal rangeant sa LMP2 sur le bord de la piste.

Peu de changement en tête lors de cette 3ème heure. Harry Tincknell enchaîne les tours en tête, chaque kilomètre parcouru rapprochant le G-Drive du titre.

Derrière, SMP Racing et Krohn Racing se disputent âprement la seconde place, la #32 de Stefano Coletti tentant de résister à la #40 d’Olivier Pla. L’affrontement est superbe et le pilote français a mis de nombreux tours à trouver l’ouverture.
Ben Hanley sur la #21 du Dragon Speed suit à une vingtaine de secondes.

Après la salve de ravitaillement, l’équipe Russe a repris la seconde place aux Américains, ceux-ci perdant même la troisième place au profit du Dragon Speed, avec Lapierre au volant.
Le Français est en forme car il s’empare ensuite volontairement de la 2ème position.

Si Olivier Pla, qui revenait fort sur Stefano Coletti pour tenter de monter sur le podium, est maintenant hors de portée du proto russe: il a en effet accroché l’arrière de celui-ci, envoyant sa Ligier en tête à queue.

C’est donc fait! Le G-Drive Racing, tout comme ses pilotes Van der Garde, Tincknell et Dolan, est sacré champion ELMS grâce à la panne des anciens leaders du Thiriet by TDS!  

  • LMP3 : M.Racing – YMR garde la tête
ELMS 2016 Estoril, ©VIMAGES/Fabre
ELMS 2016 Estoril, ©VIMAGES/Fabre

Pas de changement en tête suite à l’interruption de la voiture de sécurité en LMP3. M.Racing – YMR #18 mène toujours.

La Ligier #6 du 360 Racing est partie en tête à queue, ayant un léger contact avec le mur. Elle a néanmoins pu repartir au ralenti.

Au même moment, double tête à queue du leader sur la #18, alors que la #11 rentre aux box avec une suspension avant droite cassée. Thomas Laurent garde néanmoins les commandes de la catégorie.

Frayeur sans conséquence pour la #10 du Graff, Vicente Potolicchio sortant de piste sans rien toucher.

Encore un incident pour le Duqueine Engineering, la #19 de David Hallyday, en 19ème position, partant en tête à queue sans conséquence.

Nouveau problème pour le Panis-Barthez Compétition, cette fois en LMP3, avec la #16 de retour au stand au ralenti.
La #15 du RLR MSport est quant à elle sortie de piste, mais à pu y revenir sans problème.

C’est donc une victoire du M.Racing – YMR après une seconde moitié de course relativement facile.

  • GTE : Scénario similaire au LMP2 avec le titre pour Aston Martin!
ELMS 2016 Estoril, ©VIMAGES/Fabre
ELMS 2016 Estoril, ©VIMAGES/Fabre

A l’image de ce qui se déroule en LMP2, c’est un désastre pour le JWM Motorsport: dans l’état actuel des choses, c’est Aston Martin Racing qui remporterait le titre au détriment de l’équipe de la Ferrari jaune.

La 458 #51 de Rui Aguas s’est retrouvée hors de de la piste avec l’arrière droit endommagé sans que l’ont sache ce qu’il s’est passé. Elle a donc rétrogradé à nouveau en 4ème position.
Derrière Darren Turner sur la #99, c’est Aaron Scott et la #55 d’AF Corse et Alexander Talkanitsa Jr sur la #56 d’AT Racing.

Aux alentours de la dernière heure, la #55 subit une crevaison à l’avant-droit. Elle laisse donc la seconde place à la #56.

La Ferrari 458 #51 reçoit un Stop&Go suite à un contact avec la #8.

Comme en LMP2, même scénario en GTE! Aston Martin Racing et ses pilotes remportent le championnat au nez et à la barbe du JWM Motorsport, pour 5 points !

S'abonner
Afficher plus
Bouton retour en haut de la page