FIA WEC

Résumé de qualifications / 6 Heures de Bahreïn

Audi boucle ses dernières qualifications avec une pole position!

Si Porsche a dominé toutes les séances d'essais libres, c'est une Audi qui démarrera en tête de la dernière course du constructeur aux anneaux en FIA WEC.

  • LMP1 : Audi pour sa dernière, la course au titre pilote se joue demain

C’est Lucas Di Grassi et Oliver Jarvis qui ont permis à Audi de signer une 16ème et dernière pole position. Après Mexico et Fuji, la R18 #8 démarrera en tête grâce à un temps moyen de 1’39″207. Le temps d’1’38″828 signé par le Brésilien, record d’un prototype sur cette piste, a assurément pesé dans la balance. Derrière, la Porsche #1 du trio Hartley-Bernhard-Webber, vainqueurs de 5 sur les 6 dernières courses, n’est qu’à deux dixièmes avec un temps moyen d’1’39″471.

Du coté de la course au titre, les leaders du championnat, Dumas-Lieb-Jani, suivent la voiture soeur et prennent un petit avantage psychologique à défaut de prendre le point de la pole position. En effet, leurs rivaux sont relégués en 3e ligne, l’Audi #7 s’étant intercalée. C’est donc 5ème que la Toyota #6 de Conway-Sarrazin et Kobayashi partira demain, devant leurs équipiers de la #5.

L’équipage de la #2 sera assurée du titre si elle finit 5ème ou mieux. Si elle est classée entre la 6ème et la 10ème place, elle gardera assez de point à moins que la #6 ne gagne. Enfin, si la Porsche termine 11ème, elle sauvera la couronne sauf si l’équipage de la japonaise termine 1ère ou 2ème.

  • LMP2 : Oreca devant mais G-Drive perd sa place au profit d’Alpine

Il n’y a plus de suspens au niveau du châssis en pole de la catégorie LMP2. En effet, comme à presque chaque course depuis le début de l’année, c’est une Oreca 05 qui partira devant, malgré que les cinq premiers se tiennent en une seconde.
Cependant, si c’est le G-Drive qui a dominé la séance de bout en bout, le trio Brundle-Rusinov-Rast s’élancera en fond de grille. En effet, les commissaires ont déclaré #26 non conforme à sa fiche d’homologation à cause d’une irrégularité au niveau du refroidissement du système de freinage.

C’est donc l’Alpine A460 des champions 2016 qui partira de la première place, elle qui n’était distancée de la #26 que de seulement 18 centième. Derrière suivent la Manor #44 et la première Ligier du RGR by Morand, comme d’habitude.

  • GTE-Pro : Aston Martin à son aise à Bahrein

La marque anglaise est clairement à son aise sur le circuit de Sakhir. Si elles n’ont plus le gouffre de deux secondes qu’elles infligeaient à leurs adversaire hier, elles ont néanmoins signé le doublé, la #97 de Turner-Adam signant la pole avec un tour moyen de 1’56’’953, préservant un dixième d’avance sur la voiture soeur, la #95 de Thiim-Sorensen. La Ferrari 488 #51 de Bruni-Calado a complété le tiercé de tête à quatre dixièmes de la référence, devant la Ford GT #67 de Priaulx-Tincknell. A noter que l’américaine a reçu 20kg de lest depuis Shanghai.

  • GTE-Am : Aston Martin sauve le point empêchant Collard-Perrodo-Aguas d’être titré

Avec 25 points d’avance, ces derniers auraient pu en effet remporter le titre avant la course, à la condition que Lamy-Lauda-Dalla Lana ne marque le point de la pole sur la #98. Comme ces derniers ont préservé trois dixièmes d’avance sur la #83 d’AF Corse, c’est demain que cela se jouera.

Derrière, la Corvette C7.R du Larbre Compétition signe un beau troisième temps (elle détenait le meilleur temps mais il a été annulé à cause d’un passage hors piste), devant les trois 911 RSR, celle du Gulf Racing devant celle du KCMG et celle d’Abu Dhabi-Proton. Cette dernière n’a pas pris part à la séance.

Le départ des 6 Heures de Bahreïn est à 14h (heure belge). La course sera en direct sur Eurosport, Motors TV et L’Équipe 21.

S'abonner
Afficher plus
Bouton retour en haut de la page