L'aventador accuse déjà plus de 5 ans de carrière et face à une concurrence toujours plus rude, revoit ses aptitudes à la hausse. Plus qu'un simple repoudrage, l'Aventador déboule avec 4 roues motrices... et directrices!

Notre site ne tire des profits que de la publicité, en échange d'un contenu de qualité et entièrement gratuit. Aidez-nous à évoluer en désactivant votre bloqueur de publicités pour notre site.

Il faut dire que la l’Aventador n’avait pas tellement besoin de relifting tant sa ligne est réussie. Les quelques améliorations esthétiques apportées concernent la face avant, plus agressive, et l’échappement central arrière (plus léger de 20%). Pour le reste, c’est bonnet blanc et blanc bonnet au point de vue du style.

Sous le magnifique couvercle transparent abritant le coeur du fauve, on retrouve toujours le fabuleux V12 (athmosphérique) de 6.5 litres dont la puissance passe de 700 à 740 équidés! Mieux encore le régime moteur maximum est poussé de 8350 à 8500 très/min! Tout bonnement exceptionnel! Mais là ne s’arrête pas cette évolution. Si l’Aventador était déjà pourvue des 4 roues motrices, elles sont, pour la première fois, toutes directrices. C’est une première chez Lamborghini et cela devrait permettre à ce gros buffle des passages en courbes (encore) plus rapides.

Lamborghini nous « offre » donc un superbe cadeau de fin d’année. Cependant, seuls quelques heureux propriétaires (pouvant débourser plus de 288.000€) auront le plaisir de glisser le bon de commande sous le sapin. Nous avons pourtant été sages cette année…