WeatherTech SportsCar Championship

Actualité / The Roar Before the Rolex 24

50 inscrits pour le Roar before the 24

Dernière séance d'essais - officielle - avant l'ouverture de la saison aux 24 Heures de Daytona, les différents protagonistes de l'IMSA WeatherTech SportsCar Championship seront présents en nombre avec pas moins d'une cinquantaine de bolides sur la piste pour l'ensemble des quatre catégories du championnat. Petit tour d'horizon des forces en présence.

Liste des engagés au Roar before the Rolex 24 H of Daytona

Prototypes
Avec une douzaine de LMP2 et DPi annoncées, la catégorie reine prouve le bien fondé de la nouvelle règlementation. Majoritaires avec 7 représentantes, les DPi (Daytona Prototype international) se répartissent en trois modèles : 3 Cadillac DPi-V.R (base Dallara LMP2 – 2 pour Action Express Racing et une pour Wayne Taylor Racing), 2 Mazda DPi (base Riley-Multimatic LMP2 – Mazda Motorsports) et 2 Nissan DPi (base Ligier LMP2 – Tequila Patròn ESM). Face à ces interprétations « US » du LMP2, on retrouvera les trois Oreca 07 de JFD-Miller Motorsports, Dragon Speed Racing et Rebellion Racing, la Ligier JSP217 de PR1/Mathiasen Motorsports et la Riley-Multimatic LMP2 de Visit Florida Racing.

Prototypes Challenge
2017 marquant la dernière année de compétition pour les Oreca FLM09, la catégorie PC s’est réduite à peau de chagrin, désertée par plusieurs équipes comme PR1/Mathiasen ou JDC-Miller parties dans la catégories supérieures, les effectifs au Roar se limiteront aux deux exemplaires de BAR1 Motorsports. Reste à espérer que d’autres se joindront à elles pour l’épreuve inaugurale.

GTLM
Classe « Pro » du GT, le GTLM peut se targuer de cinq constructeurs représentés dont quatre officiellement avec Corvette Racing, Ford Performance Chip Ganassi Racing, BMW Team RLL et Porsche North America qui amèneront deux exemplaires pour les Corvette C7.R, M6 GTLM et 911 RSR 2017 et 4 GTE à l’ovale bleu. Face à cette armada de voitures d’usine, Ferrari ne pourra compter que sur la seule 488 GTE de Risi Competizione, Scuderia Corsa ayant décidé de se concentrer sur la reconduction du titre acquis avec la 488 GT3 en GTD. Cependant, avec 11 GTLM, la lutte pour les avant-postes vaudra son pesant de cacahuètes.

GTD
Une fois encore, la catégorie faisant la part belle aux GT3 et aux équipages « Pro-Am » représente le gros du plateau avec pas moins de 25 GT3 pour 9 marques. Si la Dodge Viper ne gratifiera plus les spectateurs du grondement sourd de son énorme V10, on note l’arrivée de la Mercedes-AMG GT et des Lexus RC-F GT3 et Acura NSX GT3. Si l’Aston Martin V12 Vantage GT3 et la BMW M6 GT3 ne devraient être présentes qu’avec un seul exemplaire (Turner Motorsport payant au prix fort le départ de ses deux pilotes-sponsors 2016), les GT3 nippones évolueront en duo à l’instar des Audi R8 LMS et Ferrari 488 GT3. En comparaison, on dénombre 5 Porsche 911 GT3 R, 3 Mercedes-AMG GT3 et pas moins de 7 Lamborghini Huracàn GT3.

S'abonner
Afficher plus
Bouton retour en haut de la page