FIA WEC

null / null

Rebellion complète ses équipages

En sus de sa présence avec une Oreca 07 en Tequila Patròn North America Endurance Cup, Rebellion Racing alignera deux exemplaires de la LMP2 française en FIA WEC. Si les pilotes pros étaient connus, restait à déterminer l'identité des pilotes Silver qui compléteraient les deux trios. C'est désormais chose faite.

En Championnat du Monde d’Endurance, la clé pour être compétitif en LMP2 tient dans le choix du pilote Silver imposé pour chaque équipage. Une sélection qui donne lieu à de nombreuses tractations pour s’attirer les faveurs des meilleurs représentants de cette catégorie, certains n’ayant clairement rien à envier à leurs collègues estampillés Gold ou Platinum.

Redescendu d’un cran en 2017 pour passer du LMP1 Privé au LMP2, Rebellion Racing avait déjà annoncé ses deux duos « Pros » avec les paires Bruno Senna-Nicolas Prost et nelson Piquet Jr.-Matthias Beche. Les deux Oreca 07 arboreront les numéros 13 – tradition de l’équipe – et 31. Sur la #13, Beche et Piquet recevrons le renfort de l’expérimenté et rapide David Heinemeier-Hansson tandis que la #31 verra Prost et Senna rejoints par Julien Canal.

Autant dire que Bart Hayden, Team Manager de la formation suisse, n’a rien laissé au hasard pour atteindre l’objectif de remporter le LMP2 dès 2017 : « Nous espérons une grande saison 2017 en FIA WEC et nous allons tout faire pour montrer notre force en juin au Mans. Nous avons la chance de bénéficier une fois de plus d’une équipe expérimentée et talentueuse, mais également de pilotes tout aussi expérimentés. Je suis convaincu qu’ils vont faire un excellent travail tous ensemble. »

Pour Julien Canal, cette annonce consacre un palmarès déjà riche de deux titres mondiaux en FIA WEC avec la couronne en GTE-AM en 2012 et celle décrochée en LMP2 déjà, en 2015. Autant dire que le natif de la Sarthe se réjouit de débuter sa saison au sein d’une équipe dont la qualité et la compétence ne sont plus à démontrer : « Rebellion Racing est une équipe de premier plan et j’ai contacté l’équipe dès qu’elle a annoncé son arrivée en LM P2. De plus, je connais déjà plusieurs pilotes de l’équipe, qui sont aussi de bons amis et j’ai eu un retour positif sur le potentiel de l’écurie. Après avoir remporté le FIA WEC en 2015, mon désir était de revenir dans ce championnat très relevé et je voulais y revenir dans une équipe forte ayant la volonté de gagner, le tout dans une bonne ambiance. J’attends avec impatience de piloter la nouvelle ORECA 07. Je connais Bruno avec qui je m’entends très bien. Avec Nico, notre relation amicale remonte à plusieurs années. Je suis impatient de partager cette voiture avec eux. »

Pour sa part, David Heinemeier-Hansson n’a pas non plus à rougir de son C.V. après avoir lui aussi sévi en GTE ou en LMP2. Vice champion en LMP2 au sein du OAK Racing en 2013, il avait officié chez Aston Martin Racing ensuite puis retrouvé le LMP2 avant de prendre le volant d’une Porsche 911 RSR en GTE-Am la saison passée. Se voir confirmé pour la saison complète chez Rebellion Racing fait office de consécration : « Je suis ravi de faire partie du nouvel objectif du Rebellion Racing qui passe par le LM P2. Depuis mes débuts au plus haut niveau, Rebellion Racing a toujours été au sommet de la tradition des équipes privées en ayant le bon rythme, le style et une détermination à toute épreuve. Je ne pouvais pas souhaiter meilleure équipe pour débuter ma cinquième saison complète en FIA WEC et mes sixièmes 24H du Mans. La compétition est plus dure que jamais en LM P2 avec des voitures encore plus excitantes à piloter. En tant qu’équipe, nous serons prêts. »

S'abonner
Afficher plus
Bouton retour en haut de la page