WeatherTech SportsCar Championship

Résumé d'essais libres / 24 Heures de Daytona

Cadillac ouvre le bal, Ford en forme et Scuderia Corsa référence du GTD

Nous y sommes, la première séance d'essais libres de la 55ème édition des Rolex 24 Heures de Daytona a eu lieu et déjà certains se sentent pousser des ailes. Avec un triplé, Cadillac a dominé la catégorie reine quand BAR1 signe un doublé en PC tandis que les Ford sont majoritaires aux avant-postes du GTLM et que Ferrari emmène le peloton du GTD.

Daytona – Essais libres 1

Prototype
Forte impression laissée par les Cadillac DPi-V.R qui occupent les trois premières places de la feuille des temps, la plus véloce étant la #5 Action Express Racing emmenée par Fittipaldi qui a signé un tour en 1’38 »196, près de 8 dixièmes devant la #10 et 1 »826 d’avance sur la voiture soeur #31. Le Top 5 est complété par les Oreca 07 #81 et #85 respectivement alignées par Dragon Speed et JDC/Miller Motorsports. Cela dit, si les deux Mazda et la Nissan DPi #2 ferment la marche, les écarts recensés démontrent que tout le monde n’en est pas encore à chercher le dernier millième.

Prototype Challenge
Sans réelle surprise, les deux Oreca FLM09 de BAR1 Motorsports mènent la danse devant la #38 Performance Tech Motorsports et les deux exemplaires de Starworks Motorsport. Mais ici également les écarts ne sont pas significatifs du niveau réel de chacun. Le chrono de référence revient donc à la #20 de Yacaman en 1’43 »668.

GTLM
On s’attendait à une forte impression de la part des Ford GT, c’est le cas puisque les 4 exemplaires pointent dans le Top 7. Au faîte de la catégorie, la #68 de Pla en 1’44 »755. Les bolides à l’ovale bleu voient s’intercaler les Porsche 911 RSR #912 – deuxième chrono – et #911 – sixième temps – ainsi que la Ferrari 488 GTE #62 Risi Competizione au quatrième rang. Avec 8 GTLM en 704 millièmes, on sent déjà que les débats seront serrés.

GTD
Petite surprise par rapport à ce qui avait prévalu au Roar puisque c’est la Ferrari 488 GT3 #63 de la Scuderia Corsa qui emmène les GTD. Alessandro, auteur d’un tour en 1’47 »778, devance Lamborghini Huracàn GT3 #61 Grasser Racing Team, l’Audi R8 LMS #29 Montaplast by Land Racing, la Ferrari #51 Spirit of Race et la Mercedes AMG GT3 #50 de Riley Motorsports pour compléter le Top 5. Mais on dénombre pas moins de cinq autres GT3 pointant à moins d’une seconde du cheval cabré champion en titre.

S'abonner
Afficher plus
Bouton retour en haut de la page